Maroc

Le PJD tranche définitivement le débat sur un 3e mandat de Benkirane

Crédit: Yassine Toumi
Le PJD tranche définitivement le débat sur un 3e mandat de Benkirane
décembre 03
12:10 2017
Partager

C’est acté. Le Secrétariat général du PJD réuni samedi a fixé le programme de travail du prochain Congrès: plus aucune chance pour Abdelilah Benkirane de rempiler pour un 3e mandat.

Lors de sa réunion ce samedi à Rabat, le secrétariat général du PJD a entériné la décision adoptée par le Conseil national du parti voilà une semaine de cela : le prochain congrès prévu les 9 et 10 décembre prochains ne discutera pas de l'hypothèse d'un troisième mandat. Cette décision barre définitivement la route à l'actuel secrétaire général, et dirigeant populaire du PJD.

Une source du secrétariat général du PJD a révélé à nos confrères de TelQuel Arabi que « le communiqué du Secrétariat général a été approuvé à l'unanimité, en l'absence d'Abdelilah Benkirane ». Ce dernier « était d’accord avec son contenu », précise la même source.

Un comité tripartite a été désigné à la fin de cette réunion pour se rendre au domicile du SG sortant. Composé de Souleimane El Amrani (vice SG), Mohamed Yatim et Abdelhak El Arabi (membres du SG), ce trio a eu pour mission d’informer Abdelilah Benkirane de la décision prise en son absence.

D'autre part, le communiqué n’a pas manqué de rendre hommage au rôle joué par l’ex chef du gouvernement à la tête du parti depuis 2008. « Le Secrétariat général tient à saluer les efforts consentis par le frère Abdelilah Benkirane durant toute cette phase où il a tenu la responsabilité du Secrétariat ainsi que les réalisations, le rayonnement mais aussi les acquis obtenus, aux cotés de tous les dirigeants et militants».

« Les résultats du vote du Conseil national résultent d'évaluations qui n'amoindrissent pas le rôle (de Benkirane), ni sa position au sein du parti, que ce soit aujourd’hui ou dans le futur » , poursuit le communiqué. Le même document indique que « rien ne l'empêchera de poursuivre son travail de réforme et de promotion de la construction démocratique aux côtés de ses frères et sœurs du parti, et de l’ensemble des forces réformatrices du pays suivant les constantes de la nation ainsi que ses composantes de base ».

Rappelons que cette réunion du samedi soir s’est également déroulée en l'absence de Mustapha Ramid, le ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme qui fut l’un des farouches opposants à un 3e mandat de Benkirane. Le rendez-vous a notamment permis aux dirigeants du parti de discuter des derniers préparatifs du huitième Congrès national dans ses dimensions organisationnelles, logistiques et politiques. A noter qu’Abdelilah Benkirane y prononcera son dernier discours en tant que secrétaire général.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss