Maroc

4 choses à savoir sur le nouvel examen du permis de conduire

Crédit : Yassine Toumi.
4 choses à savoir sur le nouvel examen du permis de conduire
novembre 08
15:31 2017
Partager

Les tarifs, les questions d'examens, le seuil de validation... Najib Boulif revoit les conditions d'octroi du permis de conduire. Zoom sur ce qui changera.

Les conditions d'octroi du permis de conduire ont changé. Najib Boulif, ministre du Transport, a révélé lors d'un point de presse tenu le 8 novembre que l'objectif était d'améliorer la qualité de la formation dans les auto-écoles et d'élever le niveau de l'examen de conduite. Voici les quatre changements majeurs.

1- 34/40 pour réussir

Ceux qui n'ont pas encore passé leur examen pour les permis de type B (véhicules de 8 passagers maximum) devront désormais obtenir au moins 34 points sur 40 lors de l'examen théorique au lieu de 30 points actuellement requis pour accéder à l'examen pratique. Le seuil de réussite pour les permis professionnels passera quant à lui à 40 points sur 46.

2- Révision de la base des questions

Ce seuil de réussite élevé deviendra plus difficile à atteindre, car le ministre envisage une refonte totale de la base des questions de l'examen théorique.

3- Au moins 45 jours de formation

Najib Boulif envisage également de revoir les conditions de déroulement des examens pratiques en limitant à 10 le nombre de candidats par mois pour chaque voiture/moniteur pour les permis de type B. Aucun candidat ne peut passer son premier examen pratique avant au moins 45 jours suivant la signature du contrat avec l'auto-école.

4- Un tarif minimum de 2.250 dirhams

Les mesures mises en place par Boulif touchent aussi le volet financier. En effet, pour les permis (B), le tarif minimum est désormais fixé à 2.250 dirhams pour les 40 heures obligatoires à raison de 37 dirhams l'heure pour la formation théorique et 75.50 dirhams l'heure pour la pratique.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss