essentiel

Vidéo. El Othmani intervient pour apaiser la colère de la soif à Zagora

Eau potable. Crédit : DR
Vidéo. El Othmani intervient pour apaiser la colère de la soif à Zagora
septembre 28
12:52 2017
Partager

La ville de Zagora vit une grave pénurie en eau potable depuis plusieurs mois. Des manifestations ont eu lieu en fin de semaine dernière. Elles se sont soldées par des arrestations et des poursuites en justice. Le chef du gouvernement promet d'intervenir pour ramener le calme.

Dimanche 24 septembre, des centaines de manifestants ont investi la rue à Zagora pour protester contre une pénurie en eau potable qui dure depuis plusieurs mois contre des factures jugées trop salées. Les forces de l'ordre s'étaient interposées pour empêcher qu'une marche, conduite essentiellement par des femmes, ne se termine devant le siège de la province.

"Les habitants de Zagora et des douars avoisinants en avaient assez des coupures d'eau potable qui durent des jours entiers. La goutte  d'eau qui a fait déborder le vase ce sont les coupures qui avaient coïncidé avec l'Aid el-Adha. Des citoyens étaient obligés d'acheter de l'eau en bouteille pour pouvoir procéder au sacrifice", témoigne un militant associatif de la ville, qui préfère s'exprimer en off.

Selon plusieurs sources locales, le décor habituel ces dernières semaines à Zagora est constitué de triporteurs chargés de bidons d'eau et vendus à ceux qui en ont les moyens. "La situation est devenue intenable pour la population et certains citoyens envisagent même de revendre leurs maisons et de déménager ailleurs", poursuit-il.

Lors de la manifestation de dimanche, les autorités ont arrêté sept personnes qui ont été interrogées avant d'être relaxées. Mais elles seront poursuivies et leur procès commencera lundi 9 octobre. Une raison supplémentaire, expliquent nos sources, qui a poussé les habitants de cette ville à appeler à manifester la veille, le dimanche 8 octobre.

Un Hirak et des femmes

L'une des particularité des manifestations de Zagora est qu'elles ne sont encadrées par aucune structure ou organisation syndicale ou partisane. "Ce sont des manifestations spontanées menées par des femmes parce qu'elles sont le plus touchées", expliquent nos sources sur place.

Mercredi en fin d'après-midi, le chef du gouvernement a promis d'intervenir pour mettre fin au calvaire des habitants de Zagora. Dans des déclarations de Lahcen Waâra, président PJD de la commune, relayées par le site pjd.ma, le responsable local affirme que Saâd-Eddine El Othmani l'avait appelé pour lui annoncer quelques premières mesures: des forages essentiellement pour augmenter le débit et qui seront effectués dès que possible par l'ONEE en attendant l'entrée en service d'une station de dessalement d'eau de mer. Conatcté par Telquel.ma Lahcen Waâra n'a pu être joint dans l'immédiat.

Des engagements ont été réitérés ce jeudi 28 septembre en conseil de gouvernement par Saâd-Eddine El Othmani.

Dans des déclarations recueillies par nos soins, Charafat Afailal, secrétaire d'Etat chargée de l'Eau, a indiqué que le gouvernement planchait sur la question des pénuries qui frappent plusieurs régions du royaume. Avant la concrétisation des promesses de l'Exécutif, l'équipe El Othmani s'en remet au ciel et espère qu'il pleuvra bientôt. Amen!

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss