Culture

Goya, Tapiès et d'autres artistes espagnols bientôt exposés au Musée Mohammed VI

Summer, or The Harvest, 1786 - Francisco Goya. (c) DR
Goya, Tapiès et  d'autres artistes espagnols bientôt exposés au Musée Mohammed VI
juillet 18
17:50 2017
Partager

Le musée Mohammed VI abritera dès novembre prochain une exposition collective d'artistes espagnols. Intitulée "De Goya à nos jours", cette exposition est intégralement financée  par la banque d'Espagne.

Francisco de Goya, Antoni Tàpies, Eduardo Chillida et d'autres grands noms de l'art ibérique investiront dès novembre prochain le musée d'art moderne et contemporain à Rabat. Un parcours d'exposition inédit qui retrace des bribes de l'histoire de la peinture espagnole du XVIIIe au XXIe siècle. "La banque d'Espagne nous prête à titre gracieux des œuvres d'artistes espagnols de sa collection. C'est une première!", s'enthousiasme Mehdi Qotbi président de la fondation des musées.

Autoportrait de Francisco Goya. (c) DR

Autoportrait de Francisco Goya. (c) DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intitulée "De Goya à nos jours", l'exposition collective comprend des oeuvres des précurseurs de l'avant-garde picturale moderne incarnée par Francisco de Goya, ou encore Daniel Vázquez Díaz. Puis vient l'art abstrait avec le sculpteur et graveur Antoni Tàpies , Manolo Millares et Eduardo Chillida.

La troisième étape de l'exposition sera consacrée à des oeuvres de type pop'art avec le collectif Equipo Crónica et Rafael Canogar. Les artistes Luis Gordillo et Miquel Barceló seront également exposés.  Les visiteurs du musée pourront également admirer les oeuvres contemporaines d'Ignassi Aballí ou du street-artist Okuda San Miguel. Au total, plus de 70 œuvres seront montrées au Musée Mohammed VI.

Head and varnish, Antoni Tapiès, 1990. (c) DR

Head and varnish, Antoni Tapiès, 1990. (c) DR

Modulation of Space, Eduardo Chillida, 1963. (c) DR

Modulation of Space, Eduardo Chillida, 1963. (c) DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En plus de prêter gratuitement les œuvres espagnoles, la banque d'Espagne s'occupera du financement de l'ensemble de l'exposition. "C'est un cadeau que nous fait la banque espagnole. J'aimerais que d'autres pays comme la France fassent preuve d'une aussi grande générosité", nous indique Mehdi Qotbi.

Cielo Roto, Ignassi Aballí, 2015. (c) DR

Cielo Roto, Ignassi Aballí, 2015. (c) DR

Equipo Crónica. La salita, 1970. (c) DR

Equipo Crónica. La salita, 1970. (c) DR

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss