Maroc

Nasser Zafzafi a défendu "l'unité territoriale" devant le juge d'après ses avocats

Crédit : Yassine Toumi/TELQUEL
Nasser Zafzafi a défendu "l'unité territoriale" devant le juge d'après ses avocats
juillet 10
18:00 2017
Partager

Nasser Zafzafi a été entendu pendant six heures par le juge d'instruction de la cour d'appel de Casablanca ce lundi. D'après ses avocats, le leader du Hirak est apparu "déterminé"et "en bonne condition physique".

C'est après six longues heures devant le juge d'instruction que le comité de défense de Nasser Zafzafi (au total 25 avocats) est apparu sur l'esplanade de la cour d'appel de Casablanca. Le leader du Hirak a été présenté ce lundi 10 juillet devant le juge d'instruction pour les besoins de l'enquête approfondie. "Au cours de cette séance, nous avons discuté les PV de la police judiciaire", nous révèle  Saïd Benhammani du comité de défense.

Décrit par ses avocats comme "déterminé", "de bonne humeur" et "en bonne condition physique", la figure de proue du Hirak a répondu avec "aisance à toutes les questions qui lui ont été adressées", nous déclare maître Abdessadek El Bouchtaoui. Lors de son audition, Nasser  Zafzafi a nié "catégoriquement" toutes les accusations portées contre lui .

"Il a expliqué au juge que les accusations de séparatisme et d'ébranlement de la sécurité de l'État sont infondées. Il a mis en avant le caractère pacifique des protestations, mais aussi la légitimité des revendications des manifestants", nous confie maître Benhammani.

L'avocat souligne que son client a relevé devant le juge que "ce sont les responsables des retards cumulés dans la mise en oeuvre des projets de développement de la région qui devraient être à sa place". Selon la même source, Zafzafi a exprimé son attachement "à l'unité territoriale et à la monarchie".

À cause de la complexité du dossier de Zafzafi, l'interrogatoire a été ajourné. "Un nouveau programme sera élaboré par le juge d'instruction et on saura demain la date de la prochaine séance", nous précise maître Benhammani. "Des preuves vidéos de la police judiciaire dont on ignore le contenu pour le moment seront présentées", ajoute la même source.

Si les journalistes de la presse nationale et internationale étaient venus en nombre pour cette dernière étape de l'instruction, la famille du leader de Hirak n'était pas au tribunal. "C'est assez difficile pour nous de faire le déplacement à chaque fois", explique le père de Nasser Zafzafi, joint au téléphone.

Nabil Ahemjik et Silya Ziani, deux autres figures du Hirak, seront présentés devant le juge d'instruction le 12 juillet prochain, nous indique le comité de défense.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss