essentiel

Abdelhak Benchikha de retour au Raja

Algeria's newly appointed national soccer team coach Abdelhak Benchikha speaks during his first news conference at the 5th July Stadium in Algiers September 15, 2010. Algeria has appointed A-team coach Benchikha to replace Rabah Saadane, who stepped down last week as national team manager, the football federation said in a statement on Monday. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGERIA - Tags: SPORT SOCCER)
Abdelhak Benchikha de retour au Raja
juin 08
14:39 2017
Partager

Le technicien algérien, remplacera M’hammed Fakhir sur le banc des Verts à partir de la saison prochaine, trois ans après un premier passage en demie-teinte.

Le Raja de Casablanca a officialisé  dans la soirée du mercredi 7 juin la signature du technicien algérien Abdelhak Benchikha, qui remplacera donc M’hammed Fakhir sur le banc des Verts à partir de la saison prochaine.

Âgé de 53 ans, l’ex-sélectionneur des Fennecs (2011) retrouve le banc des Verts, près de trois ans après son premier passage. Il avait été recruté pour la première fois en juin 2014, mais à l’époque l’histoire avait tourné court. Trois mois à peine après son arrivée, le technicien algérien était remercié pour des résultats jugés insuffisants par ses dirigeants, au lendemain d’une élimination en 8e de finales de la Coupe du trône contre l’AS FAR de Rabat.

Malgré un premier passage très  bref chez les Verts, Abdelhak Benchikha connaît bien la Botola, depuis 2013. Lors de sa première expérience, il avait conduit le Difaâ El Jadida à une victoire historique en Coupe du Trône, le premier titre du club doukali.

Recruté par l’Ittihad Tanger, fraîchement promu en Botola en juin 2015, il mène le club de la ville du Détroit à la troisième place du championnat lors de la saison 2015-2016. Une place sur le podium synonyme de qualification pour la Coupe de la CAF. La saison suivante, il mène les Fares El Boughaz jusqu’en demi-finale de la Coupe du trône.

Son retour au Raja est placé sous le signe du challenge. Il devra réussir comme son prédécesseur, à obtenir des résultats sur le terrain, malgré un contexte interne délicat. Au cours d’une saison minée par une crise financière et la grogne des supporters qui exigeaient le départ du président Said Hasbane, les Verts ont néanmoins réussi à accrocher la troisième place au classement, synonyme de qualification pour la Coupe de la CAF la saison prochaine.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss