Maroc

Une "femme-mulet" décède après une bousculade au poste-frontière de Sebta

Crédit: AFP
Une "femme-mulet" décède après une bousculade au poste-frontière de Sebta
mars 28
12:05 2017
Partager

Une Marocaine est décédée dimanche à l'hôpital de Tétouan, quatre jours avoir été piétinée dans une bousculade au poste-frontière de Sebta.

Âgée d'une vingtaine d'années, elle transportait sur son dos de la marchandise achetée à Sebta qu'elle voulait acheminer de l'autre côté de la frontière, jeudi matin, comme le font quotidiennement des milliers de femmes à ce poste-frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole, a indiqué à l'AFP Mohamed Benaïssa, de l'Observatoire du nord des droits de l'Homme (ONDH).

La jeune femme a été piétinée dans une bousculade, a expliqué M. Benaïssa.

Transportée dans un hôpital de la ville voisine de Fnid'q, elle a été évacuée dimanche à l'hôpital provincial de Tétouan, où elle est décédée à son arrivée, a précisé à l'AFP un médecin urgentiste de l'hôpital. Selon lui, elle souffrait d'une oedème aigu du poumon, une affection pulmonaire d'origine cardiaque.

Les autorités de Sebta avaient rénové fin février l'ancien poste-frontière, notamment pour améliorer les conditions de travail des porteurs de marchandises entre l'enclave et le Maroc, dont la très grande majorité sont des femmes.

Elles avaient également annoncé un renforcement des mesures de contrôle, notamment le poids et les dimensions des colis portés par les travailleuses journalières, et l'établissement d'un quota maximum de 4.000 porteurs par jour.

Avec AFP

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss