essentiel

Cedeao: Mezouar en tournée pour convaincre

Cedeao: Mezouar en tournée pour convaincre
mars 20
16:10 2017
Partager

Le ministre des Affaires étrangères a entamé le 18 mars une tournée dans plusieurs pays de la Cedeao pour appuyer la demande d’adhésion marocaine à la communauté économique ouest-africaine. Il a déjà rencontré les chefs d’État du Sénégal, du Niger et de la Guinée-Bissau.

La diplomatie marocaine s’active pour défendre la demande d’adhésion marocaine à la Cedeao formulée officiellement le 24 février. Le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar a entamé à la demande du roi Mohammed VI une tournée dans les pays de la communauté ouest-africaine  en vue de s’assurer leur soutien à la demande marocaine.

Dans le cadre de cette tournée, Salaheddine Mezouar s’est rendu ce 20 mars au Niger où il a remis un message royal au président Mahamadou Issoufou selon l’agence de presse MAP. La réponse du chef d’État nigérien ne s’est pas fait attendre, puisqu’il a confirmé que son pays compte "appuyer favorablement la demande du roi Mohammed VI". Le président Issoufou soutient que la Cedeao est "un espace naturel pour le Maroc, compte tenu des liens historiques et d’amitié entretenus par le Royaume avec les pays de la région, mais aussi eu égard aux initiatives et actions entreprises par SM le roi et par le Maroc au profit de cet espace", selon l’agence de presse marocaine.

Avant de se rendre au Niger, le ministre des Affaires étrangères a d'abord défendu la demande d’adhésion marocaine auprès du président sénégalais Macky Sall. Lors de cette rencontre qui s'est déroulée à Dakar le 18 mars, Mezouar a rappelé que le Sénégal a appuyé "d’une manière engagée et forte à tous les niveaux" la demande d’adhésion du Maroc à l’Union africaine. Mezouar a également affirmé que le Maroc comptait sur le soutien du Sénégal à la demande d’adhésion marocaine à la Cedeao. De son côté, le chef d’État sénégalais a déclaré avoir "beaucoup apprécié la démarche " tout en affirmant " que la place naturelle du Maroc est aussi au sein de la Cedeao", indique la MAP.

Salaheddine Mezouar s'est également rendu en Guinée Bissau le 18 mars. Durant cette visite, le chef de la diplomatie marocaine a déclaré "avoir reçu à Bissau les garanties du président bissau-guinéen de soutenir l'intégration du Maroc à la Cedeao" selon l’agence de presse chinoise Xinhua. "La Guinée-Bissau est 100% disponible pour soutenir l'intégration du Maroc dans la Cedeao", a déclaré le président José Mario Vaz, lors de cette visite.

Par ailleurs, dans le cadre de la demande d’adhésion marocaine à la Cedeao, Salaheddine Mezouar s’était déjà rendu au Liberia où il a rencontré la présidente Ellen Johnson. Lors de cette visite, Johnson, qui est actuellement à la tête de l'organisation sous-régionale ouest-africaine, avait exprimé son "adhésion" à la demande marocaine tout en affirmant que celle-ci "doit être compatible avec les statuts de la Communauté" et demeure "la prérogative des chefs d’États et de gouvernement de la Cedeao". 

Lors du Forum Crans Montana qui s’est tenu à Dakhla du 16 au 18 mars, le président du parlement de la Cedeao avait affirmé que si le royaume "accepte les règles régissant notre marché économique", il pourrait "devenir très rapidement le 16e membre de la Cedeao".

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss