essentiel

Les 24 accusés du procès Gdim Izik seront entendus d'ici la fin de la semaine

Les 24 accusés du procès Gdim Izik seront entendus d'ici la fin de la semaine
mars 20
19:03 2017
Partager

Le procès des 24 personnes impliquées dans les événements de Gdim Izik  a repris le 20 mars à la cour d'appel de Salé avec l'audition de deux accusés. L'ensemble des personnes incriminées devrait être entendu d'ici la fin de la semaine.

Dans une ambiance moins tendue que lors des audiences précédentes, le procès des 24 personnes poursuivies dans le cadre des événements de Gdim Izik a repris devant la cour d'appel de Salé. Les séances précédentes du procès civil avaient été marquées par des débats tendus à l'intérieur du tribunal. À l'extérieur, les familles des accusées et celles des victimes se faisaient face en s'invectivant, séparées par un cordon policier.

Deux des accusés comparaissaient ce lundi, un le matin, l'autre l'après-midi. Selon un avocat de la défense, tous les prévenus devraient être entendus par la Cour d'ici la fin de la semaine. Parmi les 24 personnes accusées de "constitution de bandes criminelles et violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné leur mort avec préméditation, mutilation de cadavres et complicité", trois sont poursuivies en état de liberté, tandis que deux sont en fuite, en Espagne et en France. Pour rappel, 11 membres des forces de l'ordre avaient trouvé la mort lors des événements survenus à Gdim Izik, qui ont également provoqué 70 blessés.

Une fois tous les accusés entendus par la cour, ce sera au tour des témoins des événements de se relayer à la barre dès la semaine prochaine, sauf en cas de retard dans les débats.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss