essentiel

Le RAMED bientôt élargi aux migrants régularisés

Anis Birou,le ministre des MRE et des Affaires de migration. Crédit: DR
Le RAMED bientôt élargi aux migrants régularisés
décembre 22
12:52 2016
Partager

Le Régime d’assistance médical (RAMED) sera bientôt élargi aux migrants régularisés. C’est ce que vient de confirmer Anis Birou, le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

 Le Ramed (Régime d’assistance médical), sera bientôt élargi à tous les migrants résidant légalement au Maroc, a affirmé Anis Birou, ministre des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, sans fournir plus de détails. L’annonce a été faite lors d’un colloque organisé sous le thème : « La santé des migrants : un important levier d'intégration multisectorielle au Maroc » qui s'est tenu le 21 décembre à Rabat. Un événement conjointement organisé par le département d’Anis Birou et le ministère de la Santé, dans le cadre de la semaine des migrants. Le ministre RNIste a, par ailleurs, assuré que l’ensemble des migrants, établis légalement ou illégalement, au Maroc sont pris en charge par la totalité des services de santé du royaume, et ce depuis la première campagne de régularisation massive lancée entre 2013 et 2014, précisent nos confrères de Hespress.

« La santé préserve la dignité du migrant et ne peut être sujette à une logique juridique en rapport avec la légalité ou non de la présence du migrant sur le territoire marocain », a ajouté Birou dans des propos salués par la présidente de la mission de l’Organisation internationale pour les migrations, Ana Fonseca. Cette dernière a loué « les efforts consentis par le Maroc en matière d’intégration des migrants après l’annonce du lancement d’une deuxième campagne de régularisation massive » lancée par le roi Mohammed VI le 12 décembre. Également présent à la conférence, le président du Conseil national des droits de l’homme Driss El Yazami a, pour sa part, assuré que tous les départements ministériels sont concernés par l’application de la politique de régularisation, rappelant que 55 % des vagues de migration dans le monde ont lieu vers les pays du Sud.

« Tous les efforts consentis par le ministère de la Santé pour la promotion de la santé des populations migrantes au Maroc s’inscrivent pleinement dans le processus de mise en œuvre des nouvelles orientations royales et de la stratégie nationale de l’Immigration et de l’asile », a indiqué le ministre de la Santé Houcine El Ouardi, dans une allocution lue en son nom et relayée par la MAP. Ce sera d’ailleurs au département de la santé qu’incombera la mission de pilotage et de coordination des interventions des différends acteurs. « La promotion de la santé des migrants doit miser sur une assise politique très large qui couvre l’ensemble des politique sectorielles », a précisé le ministre de la Santé. Pour rappel, Anis Birou avait déjà annoncé en septembre la signature d’une convention permettant l’élargissement de la couverture du Ramed pour le mois d’octobre 2016.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss