Maroc

Les dix types de wissams royaux accordés par Mohammed VI

Fête du trône. Crédit : MAP
Les dix types de wissams royaux accordés par Mohammed VI
septembre 02
16:25 2016
Partager

Le wissam royal est une distinction des plus courues au Maroc. Retour sur l'histoire et les ordres qui la régissent.

Comme à chaque grande occasion officielle, le roi Mohammed VI a procédé cet été à la décoration de personnalités émérites, connues ou travaillant dans l’ombre, à l’occasion de la fête du Trône et de la fête de la Jeunesse. Les honneurs ont été réservés à des personnalités au parcours et aux champs d'action différents, allant de l’ancien chef du gouvernement espagnol José Luis Rodríguez Zapatero (wissam Al Alaoui de classe exceptionnelle) au boxeur et unique médaillé olympique à Rio Mohamed Rabii (wissam Al Moukafâa Al Watania de deuxième classe) en passant par la chanteuse Hindi Zahra (wissam Al Moukafâa Al Wataniya de quatrième classe). Au total, ce sont 5 000 wissams du Trône qui seront décernés au cours de l’année 2016, selon le bulletin officiel du 3 mars 2016.

L'histoire d'une affaire purement royale

Si l’apparition d’un ordre national marocain remonte à 1913, avec le Wissam chérifien alaouite, c’est Mohammed V qui a instauré l’essentiel des grandes décorations que l’on connaît aujourd’hui. En lui succédant, Hassan II gonflera la liste des catégories de décorations. On recense, dès 1966, sept grands wissams. Des ordres spécifiques ont été créés à certaines occasions, notamment en 1964, pour récompenser les soldats qui avaient pris part à la Guerre des sables contre l’Algérie. Sans parler du fameux wissam de la Marche verte. À son tour, Mohammed VI va apporter sa touche dès le début de son règne. Il maintient les principales décorations de son père mais, au lieu du wissam Arrida (wissam du mérite civil), il renforce la place des wissams Al-Istihkak Al-Watani, wissam Al-Kafaa Al-Watania et wissam Al-Kafaa Al-Fikria. Pour les militaires, il instaure une nouvelle décoration (Wissam Al-Istihkak Al-Askari) afin de ne pas « léser » les hommes de troupes en temps de paix. Sur le fond, même dans les textes de loi, il n’y aura pas de grands bouleversements. En gros, les wissams restent une affaire royale, purement royale. Mohammed VI, comme Hassan II, est de plein droit titulaire de toutes les plus hautes distinctions, et c’est lui qui décide qui mérite de les porter.

Ordres du royaume

Al Wissam Al-Mohammadi (ordre de souveraineté)
Collier en or et pierres précieuses orné au centre d’une plaque en or de 67 mm de diamètre. Il est décerné aux membres de la famille royale, aux rois, chefs d’État et princes étrangers.

Al ouissam al mohammadi. (c) DR

Al ouissam al mohammadi. (c) DR

Wissam Al-Istiqlal (ordre du combat pour l’indépendance)
Médaille d’or en forme d’étoile à huit branches de 42 mm de diamètre. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine. Elle est décernée aux personnes ayant contribué à l’indépendance du pays.

Wissam al-Istiqlal. (c) DR

Wissam al-Istiqlal. (c) DR

Wissam Al-Oualaa (ordre de la fidélité)
Plaque en or de 80 mm de diamètre avec, au centre, une étoile en or de 55 mm. Elle récompense les personnes ayant fait preuve d’attachement et de dévouement au roi.

Wissam Al-Oualaa. (c) DR

Wissam Al-Oualaa. (c) DR

Wissam Al-Arch (ordre du trône)
Plaque en or de 80 mm de diamètre en plus d’une médaille d’or de 55 mm suspendue à un grand cordon porté en écharpe. Ce wissam est décerné aux personnes qui se sont distinguées par leurs mérites ou services civils ou militaires.

Wissam Al-Arch. (c) DR

Wissam Al-Arch. (c) DR

Wissam Al-Arch. (c) DR

Wissam Al-Arch. (c) DR

Wissam Al-Moukafa Al-watania (ordre du mérite national)
Plaque en or de 56 mm de diamètre et pendentif de 50 mm suspendu à un grand cordon porté en écharpe. Décerné aux personnes qui ont brillé par des actions ou faits méritoires.

Wissam Al-Moukafa Al-watania. (c) DR

Wissam Al-Moukafa Al-watania. (c) DR

Al-Wissam Al-Askari (ordre de la médaille militaire)
Médaille de forme ovale de 55 sur 33 mm en bronze émaillé or. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine. Elle est remise aux soldats qui se sont illustrés par des actes de bravoure en temps de guerre.

Al-Wissam Al-Askari. (c) DR

Al-Wissam Al-Askari. (c) DR

Wissam Al-kafaa Al-Fikria (ordre du mérite intellectuel)
Médaille en or de 37 mm de diamètre. Elle se porte en cravate. Récompense les personnes qui se sont distinguées dans le domaine des sciences, de l’art et de la culture.
Wissam Al-Istihkak Al-Askari (ordre du mérite militaire)
Plaque en or de 80 mm de diamètre en plus d’une médaille de 55 mm. La plaque se porte sur le côté gauche de la poitrine. La médaille est portée en écharpe. Ce wissam est décerné aux officiers pour leurs services, y compris en temps de paix. Sa quatrième classe peut récompenser des sous-officiers et simples soldats.

Wissam al-Istihkak al-Askari. (c) DR

Wissam al-Istihkak al-Askari. (c) DR

Wissam Al-Istihkak Al-Watani (ordre du mérite civil)
Médaille en or de 45 mm. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine. Elle récompense les fonctionnaires civils et militaires.

Wissam Al-Istihkak Al-Watani. (c) DR

Wissam Al-Istihkak Al-Watani. (c) DR

Wissam Al-Alaoui (ordre de la dynastie alaouite)
Plaque de 84 mm qui se porte sur la poitrine en plus d’une étoile en or de 60 mm portée en écharpe sur un grand cordon. Ce wissam est remis aux diplomates étrangers et autres personnalités pour services rendus au pays.

Wissam Al-Alaoui. (c) DR

Wissam Al-Alaoui. (c) DR

Wissam Al-Alaoui. (c) DR

Wissam Al-Alaoui. (c) DR

Lire aussi : 30 personnalités marocaines et étrangères décorées par le Roi

Lire aussi : Fête de la Jeunesse : Un député PJD accuse le cabinet royal de partialité

(Article écrit par Mohammed Boudarham, initialement publié dans le n°584 de TelQuel -du 6 au 12 septembre 2013 et actualisé le 2 septembre 2016.)

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss