Maroc

Panama papers : La réponse de Richard Attias au journal Le Monde

Richard Attias, crédit: AFP.
Panama papers : La réponse de Richard Attias au journal Le Monde
avril 12
14:28 2016
Partager

Richard Attias estime que l'article que lui a consacré le quotidien français met en cause son intégrité.

Suite à un article du Monde révélant la possession par Richard Attias de sociétés offshores, le publicitaire marocain s’est fendu d’un communiqué, dont Telquel.ma a reçu une copie, dans lequel il estime que l’article en question, intitulé «‘Panama papers’ : Richard Attias, l’offshore sans complexe», «par déformation ou interprétation des informations qui ont été communiquées, met en cause son intégrité.» Richard Attias menace même «tous les médias qui se feraient l’écho de fausses informations le concernant d’entamer des poursuites judiciaires» à leur encontre.

Signé le 11 avril à Dubaï, lieu de résidence de l’homme d’affaires marocain, le droit de réponse précise que «l’ensemble des sociétés du groupe paient leurs impôts dans le parfait respect des législations des pays où elles sont enregistrées et respectent les normes des pays dans lesquelles elles interviennent.» Richard Attias assure que la filiale créée aux Caraïbes et en Amérique centrale a été dissoute en 2014, sans qu’elle n’eut eu une seule activité, précisant que contrairement à ce qui a été mentionné dans Le Monde, son épouse Cécilia Attias n’en a jamais été actionnaire.

Dans son communiqué, Richard Attias a également tenu à rectifier une information du Monde, selon laquelle il détiendrait la double nationalité : française et marocaine : « Je précise enfin que, contrairement à ce qui est affirmé dans l’article, je ne suis pas franco-marocain. La nationalité marocaine est celle de ma naissance, et je n’ai jamais eu d’autre nationalité. Je ne réside pas non plus en France », a-t-il tenu à préciser.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss