Culture

Qui exposera à la Biennale d’art de Marrakech ?

Installation de Mona Hattoum au Centre Pompidou. DR
Qui exposera à la Biennale d’art de Marrakech ?
février 04
12:32 2016
Partager

L’algérien Kader Attia, la palestinienne Mona Hattoum ou encore la marocaine Bouchra Khalili sont au programme de la 6e  édition de la Biennale de Marrakech qui se tient du 24 février  au 08 mai.

Après avoir entretenu le mystère durant des semaines, voilà que l’équipe de la Biennale de Marrakech vient de lever le voile sur les artistes qui exposeront à la 6e édition de la grand messe de l’art contemporain au Maroc. « Quoi de neuf là ? » est la ligne directrice de l’exposition principale de la Biennale dont le commissariat a été confié à la curatrice palestinienne Reem Fadda.

Pour cette 6e édition le choix des artistes est tourné vers le monde arabe, l’Afrique et sa diaspora. Des valeurs sûres de l’art contemporain comme la célèbre artiste palestinienne Mona Hatoum (le Centre Pompidou de Paris lui a consacré une rétrospective en 2015), le plasticien franco-algérien Kader Attia, un habitué de la Biennale ou encore la plasticienne franco-marocaine Bouchra Khalili auquel le musée d’art contemporain de Barcelone a consacré une exposition solo en 2015. Pour la petite histoire, cette grande figure de la littérature afro-américaine a créé en 1992 la section des études noires à l’université de New York.

Parmi les artistes marocains sélectionnés figure  la plasticienne Yto Berrada actuellement exposée au Musée d’art Moderne de New York, le cinéaste Ali Essafi, le jeune plasticien Mohssin Harraki ou encore le peintre Khalid El Ghrib. Surprise Reem Fada a choisi de remonter le temps en exposant aussi des peintres modernes marocains comme Mohammed Chabâa, Farid Belkahia et Mohammed Melehi mais aussi un réalisateur sénégalais de renom Djibril Diop Mambety

Les valeurs montantes de l’art contemporain d’Afrique et du monde arabe sont aussi au rendez-vous avec le talentueux artiste sonore libanais Tarek Atoui, la jeune sud-africaine Dineo Seshee Bopape ou l’artiste japonaise installée à Fès Megumi Matsubara.

En marge de l’exposition principale qui se déploiera sur cinq lieux historique de la médina de Marrakech, l’écrivain marocain Omar Berrada sera le curateur de Memory Games : Ahmed Bouanani Now un projet autour de l’illustre cinéaste marocain.

 Lire aussi : La Biennale de Marrakech, comme si vous y étiez

Tags
Partager

Lire aussi