Maroc

Hamid Chabat veut décider du sort de l'Istiqlal vendredi

Hamid Chabat © Yassine Toumi .
Hamid Chabat veut décider du sort de l'Istiqlal vendredi
septembre 15
11:57 2015
Partager

Le Comité exécutif de l'istiqlal se réunira vendredi 18 septembre pour entériner les décisions de Hamid Chabat. Des mécontants se préparent à demander des comptes à leur SG.

Le secrétaire général de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a échoué à réunir les membres de son Comité exécutif pour entériner sa décision de rompre le pacte avec l’opposition et d’apporter un « soutien critique » à la majorité au gouvernement, conduite par son ancien allié le Parti justice et développement (PJD).

Les divergences de vues entre les membres du Comité exécutif sur cette question, mais également le "climat de bouillonnement" qui règne dans les rangs du parti de la balance ont contrarié les plans du secrétaire général, qui a dû décaler au vendredi 18 septembre une réunion prévue initialement le lundi soir.

Vent de colère

« La plupart des cadres du parti sont occupés avec l’élection des présidents de communes et n’ont pas pu être présents lundi. C’est la raison pour laquelle cette réunion a été retardée au 18 septembre », a justifié à Telquel.ma Lahcen Fellah, membre du Comité exécutif du PI.

Des sources concordantes au sein du PI prévoient une réunion qui donnera lieu à « des décisions importantes ». Un vent de fronde et de colère à l’encontre du chef de la balance et de sa gestion des résultats du scrutin commence à prendre de l’ampleur, d’après ces sources. « La réunion sera une occasion de discuter les résultats mais aussi de réédition des comptes », nous assure-t-on.

La nuit du 12 au 13 septembre, une réunion surprise à l’appel de Hamid Chabat, et qui s’est terminée à 2H du matin, s’est soldée par des annonces non officialisées par communiqué, aux allures de séisme politique. Hamid Chabat a annoncé son intention de rompre le pacte avec l’opposition qu’il accuse de manque de solidarité avec son parti. Le patron de l’Istiqlal a posé par conséquent  sur la table une proposition d’apporter un soutien critique à la majorité gouvernementale.

Lire aussi: A quoi joue Hamid Chabat ? 

Malgré les fuites dans la presse, ces informations n’ont pas encore été confirmées par la voie d’un communiqué officiel, en raison notamment de l’absence des membres influents du Comité exécutif lors de la réunion initiale. La publication d’un communiqué, qui devrait apporter plus de clarté, sera un des principaux points qui seront discutés vendredi par les istiqlaliens.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss