Société

AT665. Un avion de la RAM en difficulté affole la toile

Crédit : Yassine Toumi
AT665. Un avion de la RAM en difficulté affole la toile
avril 24
09:19 2015
Partager

La nuit du 23 au 24 avril a été dominée sur le web marocain par l'inquiétude autour du vol Paris - Agadir AT665 de la RAM, qui a volé à basse altitude une large partie de son itinéraire.

Le pilote de l'avion a constaté vers 23 heures un risque de dépressurisation, apprend-on dans le communiqué de la Royal Air Maroc. Il a alors décidé, conformément à la procédure, souligne la RAM, de descendre l'appareil à 3 200 mètres d'altitude, « pour assurer de meilleurs conditions de respiration aux passagers ». Les avions de ligne volent généralement à plus de 10 000 mètres d'altitude.

Aussitôt, sur les réseaux sociaux, la nouvelle a commencé à se répandre, et le vol AT665, signalé en orange sur la carte du site Flightradar24.com, a été suivi par de nombreux aiguilleurs du ciel improvisés.

L'analyse sur la dépressurisation a vite circulé, alors que l'appareil perdait progressivement de l'altitude.

L'avion n'a pas procédé à un atterrissage d'urgence en Espagne, ni même au Nord du Maroc. Les internautes, massés en nombre sur le site Flightradar24.com, suivaient avec émoi les moindres évolutions de l'appareil :

Et lorsque l'avion disparait des écrans radars, du fait de sa faible altitude, beaucoup ont imaginé le pire.

Si bien qu'à l'approche de l'aéroport Mohammed V, la communauté des twittos avait un peu le sentiment d'avoir aidé l'avion

L'intelligence collective, sans doute.

Finalement, l'avion s'est posé à Casablanca, d'où un autre avion a acheminé les passagers vers Agadir. « Les 110 passagers ont atteint leur destination finale avec deux heures de retard », précise le communiqué de la RAM..

Tags
Partager

Lire aussi

  • Abdel Jeff

    Les pilotes marocains sont trop fort Aucune inquietude a avoir

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss