Médias

La revue du web #10 : Thé à la menthe, l'epic fail de Naïma

La revue du web #10 : Thé à la menthe, l'epic fail de Naïma
janvier 06
16:59 2015
Partager

Une chanson ridicule sur... le thé à la menthe, les recommandations involontaires de la NSA pour échapper à la surveillance en ligne... Bienvenue dans le 10e épisode de la revue du web.

Thé à la menthe, le dernier bad buzz musical

Dans la série déjà bien fournie des bad buzz vidéo, la chanteuse Naïma nous sert une bonne rasade de lol avec Thé à la menthe. C’est du réchauffé, puisque le clip date du 2 août dernier, mais les réseaux sociaux ont ressorti ces derniers jours le service à thé pour mieux rire de cette chanson qui, un peu comme un verre de thé brûlant, ne se laisse pas saisir du premier abord. On voudrait croire que c’est une parodie, tant les paroles sont niaises et tombent à plat, mais il semblerait bien qu’il s’agisse d’une sorte d’ode sirupeuse au thé à la menthe, et à travers ce brevage national, à la marocanité, mais digne des clichés orientalistes les plus caricaturaux. Le tout sur des rythmes cubains improbables.

Daniela Lumbroso et les toilettes de Marrakech

A chacun ses sources d’inspiration. Pour l’animatrice de radio/télévision française Daniela Lumbroso, c’est un panneau de l’aéroport de Marrakech signalant avec une faute de français des défauts dans les toilettes de l’aéroport qui a ouvert les vannes de son imagination.

Ni Jamel Debbouze ni Gad El Maleh n’ont répondu au tweet, dans lequel ils étaient mentionnés. On ne discute pas d’égoûts et des couleurs de Daniela Lumbroso.

La NSA à la peine

Dernière révélation du lanceur d’alerte Edward Snowden : la NSA n’arrive pas facilement à contourner toutes les solutions de sécurisation de nos communications. « L'omniprésence de chiffrement sur Internet est une menace majeure dans la capacité de la NSA à poursuivre ses services secrets en ligne et à déjouer les malwares adverses », peut-on lire dans un document top secret révélé par Edward Snowden. Internet résiste donc à la NSA dans un certain nombre de cas.

Et désormais on sait lesquels : GnuPG (pour crypter vos emails), OTR (un langage informatique protégeant la confidentialité des chats) ; Tor (pour naviguer sur le web sans laisser de traces), entre autres… En revanche, la connexion sécurisée par le protocole HTTPS ne résiste pas aux experts de la NSA, pas plus que les VPN.

Des informations qui aideront les militants, journalistes ou simples citoyens soucieux de protéger leurs échanges des intrusions gouvernementales. A noter toutefois qu'il s'agit de fuites de documents de la NSA datant de 2012, donc que des progrès ont pu être faits entre temps.

A lire sur Clubic.com

Et la nation la plus web-connectée est...

Vous pensiez que la nation la plus geek au monde était le Japon ? Faux ! A en croire une étude publiée début décembre l’agence de consulting ATKearney, ce sont les Brésiliens qui squattent les réseaux plus que personne d’autre sur Terre, notamment si on en prend en compte la fréquence des connexions :

FG-Connected-Consumers-Are-Not-Created-Equal---A-Global-Perspective-1

Les Brésiliens passent même plus de temps connectés sur la toile (10h23 par semaine) que devant la télévision (9h45).

A lire sur Rue89

Le désopilant fan club de Kanye West

Le monde se divise en deux catégories. Ceux qui connaissent Paul Mc Cartney et ceux qui connaissent Kanye West.

Mais le 31 décembre, ce dernier a sorti une chanson écrite par le premier. Les fans du rappeur américain (ou du moins, la partie la moins cultivée d’entre eux) ont alors découvert le nom de Paul McCartney. Les réactions sur Twitter ont été des plus cocasses, certains fans de Kanye West saluant chez leur idole le fait d’aider un artiste méconnu à sortir de l’ombre, ou promettant à l’ancien chanteur des Beatles de voir enfin exploser sa carrière.

beatles-mc-cartney-kanye-west

A lire sur Slate.fr

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss