Maroc

Qui sont les membres du Conseil supérieur de l'éducation?

Cérémonie d’installation du Conseil supérieur de l’éducation. Crédit : MAP
Qui sont les membres du Conseil supérieur de l'éducation?
juillet 17
10:06 2014
Partager

Le souverain préside la cérémonie d’installation du Conseil supérieur de l’éducation qui sera composé de plus de 92 membres.

C’est au palais royal de Casablanca, ce mercredi 16 juillet, qu’a lieu l’installation officielle du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique. Ladite instance sera présidée par le conseiller du roi Omar Azziman et sera composée de 92 membres représentant les différents secteurs concernés.

Le Conseil supérieur de l’éducation se composera de treize membres choisis, en leur qualité de ministres et directeurs d’établissements publics, de vingt experts et spécialistes nommés par Mohammed VI, de quatre membres nommés par les présidents des deux chambres du parlement et enfin de 55 membres nommés par le chef du gouvernement sur proposition des départements, des établissements et des organismes concernés.

Parmi les personnes représentants le parlement, on retrouve un député du PJD, Mohammed Yatim, Hamid Saadaoui du Mouvement Populaire, et enfin Hakim Benchemass et Samir Belfkih, tous les deux députés du PAM. Quant aux vingt experts nommés par le roi, il y a Nourredine Ayouch, principal défenseur de l'institutionnalisation de la darija, ou encore Nourredine Sail, directeur du CCM annoncé partant, ainsi que d'autres professeurs et spécialistes. Et enfin, pour ceux nommés par le chef du gouvernement sur proposition de la société civile et des syndicats, on retrouve, parmi tant d'autres, Miriem Bensaleh, patronne de la CGEM, Abdelilah El Halouti de l'UNTM (Union National du Travail au Maroc), et la parlementaire du PJD, Amina Maa El Ainaine.

 

Tags
Partager

Lire aussi

  • L’invité

    D'accord, mais quelle sera la mission de ce conseil au juste? Quelles réformes seront envisagées et dans quel délai?

  • Mouhand

    Les décisions prises par ce conseil seront - elles approuvées par le gouvernement donc la parlement? quelle est sa légitimité démocratique?
    Il y a trop de conseils au Maroc, à quoi ça sert les chambres de représentants. Encore un machin pour caser les copains des copains et mettre au placard certains perturbateurs.

    Un conseil présidé par le conseillé du roi? ou est la légitimité démocratique?

    Il suffit d'appliquer les recommandations des organisations internationales et notre enseignement sera à la hauteur...

    Encore de l'argent perdu, encore un nombre important d'hommes et qqs femmes qui vont toucher des indemnités sur le dos des impôts de peuple.

  • Root4UnderDog

    What a joke! Over 92 experts to deal with higher education reforms! In this day and age, any expert commission of any sort should not exceed a dozen and a maximum of 20 experts with some support staff. Why? because once you start spreading this more, your opening the opportunity for communication breakdowns, but also with there is an accountability issue with extremely large commissions. People feel less accountable and tend to relax more knowing there are 91 others to pick up the slack! Just common sense!

  • Iramora

    Tous les bons ingrédients pour faire un mauvais repas ....il y en a marre toujours les mêmes , et jamais les personnes de terrain .aiment ils le maroc et sont ils plus fidèles que les autres marocains?

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss