Politique

Chronologie de la détérioration diplomatique Maroc - France

Chronologie de la détérioration diplomatique Maroc - France
juillet 09
08:56 2014
Partager

Vous n'avez pas suivi tous les épisodes dans la détérioration de la relation maroco-française ? De l'imbroglio Hammouchi à l'affaire Adib / général Bennani en passant par la suspension de la coopération judiciaire entre les deux pays, TelQuel vous propose la chronologie des faits.

Tags
Partager

Lire aussi

  • karim

    Depuis que la gauche dans le pouvoir les rela tiens entre les deux pays c'est dégradé

  • Paul lagadec

    Il y a longtemps il me semble que le Maroc volé de ses propres ailes!!! Au moins depuis trois générations ou presque!! La France qui pour rappel, n’est plus un pays colonisateur depuis fin des années 60 n’est pas responsable de tous les maux au magrheb..la France n’est pas la marraine du monde (ça se serait su non??) D’autre part, entre les deux peuples, il y a une réelle amitié respectueuse les uns des autres

  • Driss du Canada

    Après la présidence de Jacques Chirac, un ami du Maroc, suivie de celle de Nicholas Sarkozy, un autre ami du Maroc, ils se sont passés dix sept ans avec une droite française au pouvoir et un traitement spécial a été tout le long réservé au Maroc. Il s'agissait d'une très longue période d'agacement pour le PS qui n'a jamais apprécié le rapprochement traditionnel de Rabat et de l'UMP; de même pour les algériens, de coutume proches de la gauche française, qui n'ont pas eu d'influence effective a Paris depuis Mitterand. Avec François Hollande au pouvoir, le PS a voulu se démarquer en affichant immédiatement ses retrouvailles avec le pouvoir algérien. Sauf qu'il a fait preuve de maladresse en pensant, comme d'habitude, pouvoir tasser le Maroc au profit de l'Algérie. Ce que les socialistes français ont manqué de comprendre cette fois-ci était le fait que le Maroc de 2012, année de leur arrivée au pouvoir, était un pays complètement différent de celui de l'époque Mitterand. Il n'est plus le temps des orages et tourmentes qu'ont connues les relations franco-marocaines de son temps et la main hausse d'une France encore influente et d'un Maroc affaibli par les contraintes politiques et financières causées par la guerre au Sahara dans les années quatre vingt. Avec un nouveau roi qui a peu de comptes a rendre au premier monde et une approche plus indépendante de l'exercice du pouvoir que lui offre le soutien populaire de presque tous les marocains, le Maroc avait le luxe de faire fi des politiques d'isolement qu'on connait au PS vis-a-vis de ce pays. Les socialistes sont surtout connus pour jouer le rôle de donneurs de leçons aux marocains, surtout quand il s'agit du dossier du Sahara, mais aussi, et étrangement, des droits de l'homme. Parce qu'ils s'arrangent toujours pour faire épargner ce genre de critiques aux algériens qui sont très loin d'être innocents. Cette fois-ci, avec Hollande, le dossier malien était derrière sa décision de se rapprocher des algériens sur le compte des marocains. En pensant que la Mouradia allait lui assurer plus de soutien que Rabat, il s'est lancé dans une aventure diplomatique contre le Maroc qu'il a failli perdre, dans le seul but de plaire aux algériens et de les avoir de son bord dans le dossier malien. Une autre aventure de Hollande, mais cette fois-ci militaire.

  • Zakaria Karkafi

    Très bonne réponse

  • Pingback: Maroc mar oc | Espace perso d' ANTINEA()

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss