actualités

L’Istiqlal suspend deux de ses membres, critiques à l’égard de Hamid Chabat

L’Istiqlal suspend deux de ses membres, critiques à l’égard de Hamid Chabat
janvier 24
16:35 2014
Partager

La commission nationale pour l’arbitrage et la discipline de l’Istiqlal vient de sanctionner, ce vendredi 24 janvier, deux de ses membres, Allal Mahnine et Hicham Abdelaoui. Le premier a vu son adhésion au parti gelée pour un an, et le second a reçu un blâme.  

La commission nationale explique que cette décision est parfaitement fondée et se base sur le règlement intérieur du parti. Les deux membres de l’Istiqlal auraient, selon une déclaration de la commission nationale, « porté atteinte au parti ainsi qu’à ses dirigeants ».

L’affaire remonte à quelques mois. Dans une déclaration à la presse, Allal Mahnine avait qualifié Hamid Chabat, le secrétaire général de l’Istiqlal, de « raciste ». Celui-ci aurait, lors d’une réunion du conseil national, appelé Allal Mahnine en le désignant comme « l’ambassadeur de la Guinée » en référence à sa couleur de peau. De son côté, Hamid Chabat nie tout en bloc : « Ce ne sont que des mensonges. Si Allal Mahnine a été suspendu c’est parce qu’il n’a pas respecté les règles du parti. », nous assure le secrétaire général de l’Istiqlal. Une version qui diffère de celle de Hicham Abdelaoui, second membre sanctionné par un blâme : « La décision de la commission nationale est non-fondée et nous vise directement parce que nous remettons en question les méthodes de gestion du parti. Ce qui est parfaitement conforme à son esprit. » Concernant les propos racistes que Hamid Chabbat auraient tenus contre d’Allal Mahnine, Hicham Abdelaoui confirme.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss