Mohammed V, les secrets de sa déposition

DR

Mohammed V, les secrets de sa déposition

La France dépose le sultan Ben Youssef le 20 août 1953 car le souverain défend l’indépendance du Maroc. Nous vous racontons les détails de cet événement majeur grâce à des archives inédites du protectorat.

Par

L’historien Guillaume Denglos, auteur de Juin Le maréchal africain (Ed.Belin), a compulsé les archives françaises du protectorat pour dresser le portrait de ce militaire qui a joué le rôle principal dans la déposition du sultan Ben Youssef, futur Mohammed V. Au fil des pages, ces documents inédits dévoilent les dessous de la mise à l’écart du souverain, confirment dans le détail la responsabilité du Résident général Alphonse Juin et décrivent précisément l’attitude du sultan se rapprochant des nationalistes pour mettre fin au protectorat. En voici le récit.

Ben Youssef, un choix français

Le sultan Moulay Youssef meurt le 17 novembre 1927. Le lendemain, son fils Sidi Mohammed Ben Youssef monte sur le trône à l’âge de dix-sept ans. Cette intronisation est le résultat d’une lutte d’influence menée pendant la maladie du sultan entre responsables du protectorat, chacun ayant ses alliés dans le sérail de Moulay Youssef. L’aîné des trois fils du sultan, Driss, est soutenu par le général Mougin, chef du cabinet militaire du Résident général Théodore Steeg. Le deuxième fils, Hassan, a la préférence du chef du protocole,...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel