Une rentrée scolaire pas comme les autres

Une rentrée scolaire pas comme les autres

Face à la recrudescence des cas de contamination au Covid-19, la rentrée n’a pas eu lieu dans certains établissements scolaires, notamment à Casablanca. Dans d’autres villes, la majorité des écoles ont rouvert leurs portes et peuvent accueillir les élèves, sous haute vigilance.

  • Voir le diaporama

    Le regard malicieux, cet écolier tangérois semble content de reprendre les cours. Crédit : MAP

  • Voir le diaporama

    Le regard dans le vide, ce jeune étudiant semble perdu. Aujourd’hui des cours en présentiel, et demain ? Crédit : MAP

  • Voir le diaporama

    Les petits de cette école primaire à Salé garderont longtemps à l’esprit cette rentrée scolaire, pour le moins atypique. Crédit : Rachid Tniouni/TelQuel

  • Voir le diaporama

    Certaines écoles n’ont rien laissé au hasard : écrans interactifs, distanciation et visières, comme cette école privée à Rabat où plus de 80 % des parents ont opté pour les cours en présentiel. Crédit : Rachid Tniouni/TelQuel

  • Voir le diaporama

    Premier jour de cours pour ces lycéens. À Marrakech, rares sont les écoles et lycées qui ont rouvert leurs portes, le nombre de contaminations ne cessant de croître. Crédit : MAP

  • Voir le diaporama

    L’enseignement présentiel en alternance a démarré à Guelmim, dans l’une des régions qui enregistrent le plus faible taux de contamination. Crédit : MAP

  • Voir le diaporama

    Dans cette classe de CP à Khénifra, masques de protection et consignes de sécurité semblent gâcher la joie de la rentrée scolaire. Crédit : AFP