Ambassade de France au Maroc : “Il n’y a aucun arbitraire dans le traitement des demandes de visa”

Onze mois après la décision des autorités françaises de réduire de 50 % l’octroi des visas aux ressortissants marocains, la crise perdure. Clarifications de l’ambassade de France au Maroc.

Par

Plus que de la lassitude, la décision française de restreindre drastiquement l’octroi de visas génère aujourd’hui, chez nombre de Marocains, un rejet de la France. Crédit: Fadel Senna / AFP

Les ressortissants marocains souhaitant se rendre en France ne décolèrent pas. Le 21 septembre 2021, les autorités hexagonales annonçaient réduire de 50 % l’octroi de visas aux Marocains et Algériens, et de 30 % ceux accordés aux Tunisiens. Des dirigeants aux médecins, en passant par les parents souhaitant installer leurs enfants pour leurs études, toutes les couches de la population sont depuis concernées. Au point de soulever une vague d’indignation, voire un rejet de la France. Un risque pour cette dernière, tant sa relation avec les Marocains a toujours été qualifiée d’exceptionnelle. Dans cette crise sans précédent, l’ambassade de France est en première ligne. Elle répond à TelQuel.

TelQuel : La colère monte chez les ressortissants marocains suite aux nombreux refus d’octroi de visas. Craignez-vous que cela puisse engendrer une rupture dans la relation entre les Marocains et la France?

Ambassade de France au Maroc : Les difficultés en matière de réadmission des ressortissants marocains…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés