Centrale nucléaire : un rêve vieux de 40 ans

Le royaume explore depuis les années 1980 l’idée d’une centrale nucléaire. L’ambition était la mise en service de 6 réacteurs de 600 MW 
à l’horizon 2005-2007.

Par

Depuis 2009, le CENM exploite un petit réacteur nucléaire à usage scientifique, à Maâmora. Crédit: TOUMI/TELQUEL

L’idée d’un programme nucléaire marocain émerge au début des années 1980. À cette époque, 85% de l’énergie consommée au Maroc était d’origine fossile. Cette situation mettait le pays dans une grande insécurité énergétique et le rendait vulnérable aux soubresauts du marché international. Le royaume avait pris conscience de cette fragilité lors des deux chocs pétroliers de 1973 et de 1979.

L’exemple français

Rabat cherche alors des alternatives en vue de garantir sa souveraineté énergétique. Sur cette question, il veut s’inspirer de la France. Au lendemain du premier choc pétrolier, l’Hexagone fait le choix du “tout-nucléaire”, lançant en 1973 le “plan Messmer”, du nom du Premier ministre de l’époque du président Georges Pompidou. Ce plan a permis de mettre en place 13.000 MW de nucléaire.

à lire aussi

Le nucléaire semble être la solution idéale pour un pays dépourvu de ressources énergétiques comme le Maroc. En 1983, l’Office national d’électricité s’allie avec Sofratome, filiale du Commissariat français…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés