Carburants : pourquoi les prix ne cessent-ils d'augmenter ?

Alors que des millions de Marocains espèrent une baisse, les prix des carburants ne font qu’augmenter. Le 15 juin, l’essence et le gasoil ont respectivement franchi les barres des 17,75 DH/l et des 15,80 DH/l. Pour comprendre les dessous de cette flambée, l’éclairage de l'expert en énergie Mostafa Labrak.

Par

Dans un contexte de flambée des prix à l’international, le royaume — qui importe près de 90 % de ses besoins en énergie fossile — est particulièrement démuni. Crédit: Oscar Siagian / AFP

Mercredi 15 juin, les prix des carburants ont atteint des niveaux records. À Casablanca, le prix du litre de super sans plomb a dépassé les 17,75 dirhams dans la plupart des stations-services. Les tarifs du gasoil se sont également envolés, atteignant plus de 15,8 DH/l.

Mostafa Labrak, expert en énergiCrédit: DR
Espérant un éventuel retour à la normale, les automobilistes marocains s’interrogent sur les raisons de ces hausses inédites. Contacté par TelQuel, l’expert en énergie Mostafa Labrak nous éclaire.

TelQuel : Comment interprétez-vous ces augmentations ?

Mostafa Labrak : Le prix du pétrole brut est sous pression sur les marchés internationaux. Avec une reprise généralisée de la croissance dans la majorité des pays développés, la demande sur les produits pétroliers est très…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés