Jean-Yves Kotto, directeur Afrique subsaharienne d’Intelcia : “Il n’est pas illusoire de penser que d’ici 10 à 15 ans, nous serons le numéro 2 ou 3 mondial”

Après une carrière dans l’analyse financière et le conseil dans l’aérien, Jean-Yves Kotto Ekambi a officié au sein de Clienteos Cameroun, un groupe de centres d’appels et de développement d’applications. Directeur général d’Intelcia Cameroun depuis 2016, il doit étoffer le maillage de l’outsourceur marocain au sud du Sahara. Entretien avec le chairman de la région Afrique subsaharienne.

Par

Jean-Yves Kotto, directeur Afrique subsaharienne d'Intelcia. Crédit: DR

TelQuel : Avec l’ouverture d’un troisième site, Dakar a supplanté les autres filiales d’Intelcia. Pourtant tout a commencé par vous…

Jean-Yves Kotto Ekambi : C’est une rencontre fortuite et très riche en enseignements entre Karim Bernoussi, Youssef El Aoufir et moi qui a tout lancé. Sans se connaître personnellement, dès les premières phrases échangées, nous avons compris que nous partagions les mêmes valeurs. De là, les choses sont allées très rapidement : le fait de partager ces valeurs a marqué le début d’une grande aventure.

Karim Bernoussi en compagnie de Youssef Elaoufir, respectivement PDG et DG du groupe Intelcia.Crédit: Intelcia
La confiance et la transparence qui nous liaient ont permis de réaliser un projet…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés