Sebta et Melilia : après deux ans de fermeture, retour à la case départ ?

Après plus de deux ans de fermeture, les deux villes s’apprêtent à rouvrir “progressivement” leur poste-frontière. Mais le commerce de contrebande, lui, n’est pas près de reprendre, du moins pas dans les mêmes proportions...

Par

La frontière de Sebta. Crédit: Fadel Senna / AFP

Imbroglio aux postes-frontières de Sebta et Melilia, ce jeudi 14 avril. Côté marocain, on s’apprêtait à rouvrir, selon plusieurs sources proches du dossier. Une annonce qui a poussé des centaines d’habitants des deux régions limitrophes, séparés depuis début 2020 de leur famille, lieu de travail et sources de subsistance, à se masser près des postes-frontières des deux villes dès la tombée de la nuit, mercredi soir. Mais la Guardia civil les a maintenus fermés. Pour le moment, les délégations du gouvernement espagnol à Sebta et Melilia démentent l’annonce, demandant aux citoyens de ne pas écouter les rumeurs et de ne se fier qu’aux déclarations officielles. En pleine Semana Santa, semaine comportant de multiples célébrations religieuses qui précèdent la fête de Pâques, l’Espagne a vraisemblablement décidé de repousser l’événement tant attendu. Quoi qu’il en soit, le communiqué conjoint publié à l’issue de la rencontre entre le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés