Le gouvernement espagnol “réitère sa volonté de reprendre les discussions avec le Polisario”, selon la porte-parole

"Le gouvernement espagnol exprime sa volonté de renouer les relations avec le front Polisario" a affirmé mardi la porte-parole du gouvernement espagnol Isabel Rodríguez. Détails.

Par

La porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez.

Lors d’une conférence de presse tenue, hier, à l’issue du conseil espagnol des ministres, la ministre porte-parole du gouvernement Isabel Rodríguez a déclaré que l’Exécutif du royaume ibérique désire « renouer » ses relations avec le front Polisario.

La volonté espagnole de « reprendre les relations » avec les séparatistes du Polisario intervient pour aider à résoudre le conflit du Sahara « dans le cadre de l’ONU et d’un commun accord des parties », a répondu Rodríguez aux questions des journalistes sur la décision du front Polisario de rompre ses relations avec le gouvernement espagnol actuel.

« La position du gouvernement en faveur du plan marocain d’autonomie exige la participation nécessaire de l’ONU à la résolution d’un conflit ancré et immobilisé depuis 40 ans et dont la solution doit être trouvée d’un accord commun entre les parties », a plaidé Rodríguez.

Pour rappel, le secrétariat général du Polisario a décidé, samedi 9 avril, de « rompre tout contact avec le gouvernement espagnol actuel » en protestation contre le changement de la position de Madrid sur la question du Sahara en faveur du plan marocain d’autonomie. Pour le même motif, Alger avait rappelé, le 19 mars, son ambassadeur en Espagne.

à lire aussi