Conflit russo-ukrainien : comment en est-on arrivé là ?

Condamnable avec force en raison des pertes humaines, l’intervention militaire russe en Ukraine n’est pourtant pas née du néant.  Pour mieux saisir les nuances d’un bras de fer stratégique tout sauf manichéen, TelQuel revient sur l’effet domino qui a mené à un conflit pourtant évitable. Si seulement les voix de la raison avaient été entendues...

Par

Des pompiers travaillent pour éteindre un incendie dans un immeuble touché par des bombardements dans le quartier d'Obolon à Kiev, en Ukraine, en mars 2022. Crédit: AFP

Vladimir Poutine est-il fou ? La question est posée avec insistance dans bon nombre de médias européens et américains. Pour y répondre, sur les plateaux de télévision, on convoque psychologues et politologues, invités à donner leur avis sur la santé mentale du président russe. En lançant le 24 février 2022 une “opération spéciale” en territoire ukrainien, Poutine a commis l’impensable. Les images qui émanent du théâtre des hostilités laissent accroire en effet que le leader russe a sombré dans l’irrationalité et la paranoïa. Plus de 3 millions de réfugiés, des milliers de pertes humaines parmi les civils et les militaires, des villes dévastées et assiégées, telle Marioupol réduite à un amas de décombres, et un conflit qui s’enlise, provoquant une désolation d’une ampleur rarement vue en…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés