Le drone Bayraktar TB2, ce game-changer en Ukraine qui confère au Maroc une avance stratégique sur l’Algérie

Au septième jour de son “opération spéciale” en Ukraine, l’armée fédérale russe a déployé une impressionnante force de frappe. En face, petit poucet technologique, le drone Bayraktar TB2 cristallise les espoirs de résistance de l’armée ukrainienne. Cette guerre asymétrique est aussi un enseignement pour le Maroc qui détient ce “game-changer” turc. Ce drone pourrait conférer une avance au royaume sur une armée algérienne essentiellement équipée de matériel militaire russe.

Par

Bayraktar Makina n’a pas attendu l’offensive russe pour offrir une vitrine commerciale à son TB2. Ses aéronefs sans pilote équipent les armées du Rwanda, du Qatar, de l’Éthiopie, du Turkemenistan, de l’Azerbaïdjan, de la Libye, de la Pologne ou encore du Pakistan. Crédit: Baykar Makina

Fantasmée ou réelle, son efficacité a inspiré à la Zbroyni Syly, les forces armées ukrainiennes, la composition d’une haka guerrière pour galvaniser ses troupes. Pour louer son apport dans la résistance à l’offensive russe menée depuis le 24 février dernier, l’armée ukrainienne a composé en langues turque, anglaise et ukrainienne une chanson pour le drone Bayraktar TB2 en provenance de Turquie. “Les envahisseurs sont venus à nous en Ukraine (…). Leurs arguments : différentes armes, de puissantes fusées et de la technologie d’intervention. Nous n’avons qu’un commentaire à leur répéter : Bayraktar, Bayraktar !”, reprend inlassablement le refrain de la chanson de l’armée ukrainienne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés