Sexe contre bonnes notes : le professeur de l’École roi Fahd de Tanger interpellé par les autorités

Accusé de harcèlement par l’une de ses élèves, un professeur de l’École supérieure roi Fahd de traduction a été interpellé dans la soirée du 4 janvier par les autorités selon une source au sein du ministère public.

Par

L’École supérieure roi Fahd de traduction, à Tanger Crédit: DR

Du nouveau dans le scandale “sexe contre bonnes notes”. Visé par des accusations de harcèlement, un professeur enseignant à l’École supérieure roi Fahd de traduction de Tanger a été interpellé par les autorités dans la soirée du 4 janvier suite à une plainte pour harcèlement à son encontre par 12 étudiants et étudiantes.

à lire aussi

L’homme a ensuite été placé en garde à vue, selon TelQuel Arabi qui cite une source au sein du Ministère public. Durant la même journée, la direction de l’établissement scolaire avait tenu une réunion extraordinaire pour discuter de ces plaintes.

L’administration de l’école avait auparavant suspendu l’enseignant accusé, et l’avait replacé par une professeure.