Youssef Lahlou, le chapelier marocain qui coiffe Madonna, Usher et Nicki Minaj

Si son nom ne vous dit probablement rien, pour ceux à qui il fait porter ses chapeaux, si, assurément. Débarqué à New York pour suivre des études de cinéma, Youssef Lahlou nous raconte son ascension, mais aussi ses ambitieux projets futurs.

Par

Youssef Lahlou. Crédit: DR

A 32 ans, Youssef Lahlou mène sa vie en suivant ses passions. Le cinéma d’abord, pour lequel il quitte le Maroc, puis les chapeaux, créations muséales qu’il a réussi à imposer sur la tête des plus grands noms du star system.

Mais, contrairement au personnage de Lewis Carroll, Youssef ne devient pas fou à essayer de trouver le support parfait. Bien au contraire, pour lui le couvre-chef est universel. Si quelque chose devait lui faire perdre la raison, ce serait plutôt, comme il nous le confie, le fait de courir “absolument partout pour faire de (ses) designs une réalité, concrétiser (ses) modèles”.

En effet, Youssef Lahlou est seul derrière la marque éponyme. Selon les modèles, tous très élaborés et qui s’écoulent à plusieurs centaines de dollars, la réalisation peut prendre de quatre semaines à douze mois. Entre l’idée naissante, le dessin et l’accomplissement soigné, il donne le temps à chacune de ses créations de prendre forme, dans le souci beaucoup moins des tendances que du détail, du confort, du choix des matières…

Lisez la suite de l’article sur