Armement : Israël, fournisseur secret du Maroc devenu officiel

Le Maroc et Israël ont signé leur premier accord militaire. Bien avant cette formalisation des relations de défense, Israël a souvent équipé le Maroc en armes. Au milieu des spéculations, voici une revue – qui n’a pas été officiellement confirmée – de certains de ces équipements.

Par

Le Maroc devrait également recevoir cette année quatre jets américains Gulfstream G550, dont une partie serait remodelée par Elta (Israel Aerospace Industries). Crédit: DR

Avant même le premier anniversaire de la signature des Accords d’Abraham, la coopération maroco-israélienne vient d’atteindre un nouveau sommet dans le domaine très stratégique de la défense, avec le mémorandum d’entente signé le 24 novembre entre Benny Gantz et Abdellatif Loudiyi, les ministres de la Défense israélien et marocain. En plus d’encadrer la collaboration dans le renseignement, l’industrie militaire et la formation, le texte offre un cadre juridique et légal des ventes d’armes de l’État hébreu au royaume. Pour autant, les livraisons d’armes israéliennes au Maroc existaient déjà, mais étaient souvent frappées du sceau du secret-défense ou enserrées dans la discrétion du vendeur et la prudence de l’acheteur.

à lire aussi

Pistes brouillées

Difficile d’avoir une liste exhaustive des équipements militaires israéliens présents dans l’arsenal des FAR. La confusion vient des livraisons qui seraient faites…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés