Les Jardins d'Anfa, là où commence la vie de demain

L’emplacement du Projet Les Jardins d’Anfa permettra aux résidents de profiter des espaces verts que peut offrir une banlieue verte casablancaise sans pour autant faire de compromis sur la proximité de tout ce qui est essentiel pour la vie de tous les jours.

Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel.

Le Quartier

Situé au cœur de Casablanca, sur le site historique de l’aéroport d’Anfa, Casa Anfa est un projet phare du Maroc appelé à devenir un symbole du renouveau urbain du pays et une centralité dans la ville contemporaine. Le projet Casa Anfa se veut être un trait d’union entre passé, présent et avenir, qui s’inscrit dans la sauvegarde de la mémoire glorieuse du site de l’aéroport d’Anfa.

Cet héritage historique mémorable est une invitation pour renouer avec la tradition d’innovation architecturale qui a présidé au développement de la ville de Casablanca pendant la majeure partie du 20ème siècle. C’est dans ce cadre que Casa Anfa est devenue un laboratoire d’expérience architecturale du 21ie siècle où des programmes immobiliers de premier plan tel que « Les Jardins D’Anfa » sont venus s’illustrer.

Basée sur les principes de développement durable, qui en constituent une valeur essentielle, la conception du projet Casa Anfa se décline en trois composantes :

• La création d’un espace durable harmonieux grâce, d’une part à l’aménagement d’un grand parc central de 50 hectares (Anfa Park), armature d’un vaste réseau d’espaces verts, et d’autre part grâce à l’insertion de nouveaux réseaux de transports collectifs (tramway et bus électrique) ;

• Le développement d’un nouveau quartier emblématique du Maroc de demain, celui du quartier des affaires abritant la place financière de Casablanca, portant la valeur du développement économique ;

• Le développement d’équipements (parc métropolitain, établissements scolaires, cliniques, etc.) répondant aux besoins propres de Casa Anfa ainsi qu’à ceux des quartiers avoisinants, et la contribution dans la réalisation des infrastructures de la ville de Casablanca (échangeur nœud A, super collecteur ouest,…)

Le Projet : Les Jardins d’Anfa

La conception du Projet « Les Jardins d’Anfa » se veut bioclimatique et en parfaite osmose avec la nature et l’environnement via des aménagements simples et une conception adéquate : il permet de vivre au centre-ville, sans vis-à-vis, en face d’un parc métropolitain de 50 hectares.

L’emplacement du Projet Les Jardins d’Anfa permettra aux résidents de profiter des espaces verts que peut offrir une banlieue verte casablancaise sans pour autant faire de compromis sur la proximité de tout ce qui est essentiel pour la vie de tous les jours : travail, écoles, commerces, restaurants, loisirs, etc.

Le projet se caractérise par une façade extérieure ondulée donnant au projet une fluidité architecturale avec des terrasses généreuses donnant en quasi-totalité sur Anfa Park.

Le Projet « Les Jardins d’Anfa », offre une gamme diversifiée de produits immobiliers appartements et bureaux alliant fonctionnalité, volupté et bien être destinés à des résidents et des entreprises pleinement convaincus des privilèges d’une telle localisation.

L’objectif des concepteurs des « Jardins d’Anfa » est de proposer des biens conçus pour la quiétude et la sérénité à travers une signature moderne et luxueuse. C’est la vision d’une nouvelle ère de logements et bureaux d’exception au cœur du nouveau quartier des affaires la capitale économique.

« Les Jardins d’Anfa » met à la disposition de ses futurs acquéreurs une offre qui se décline en plusieurs types de biens immobiliers :

– 221 Appartements entre F2 jusqu’aux F4
– 10 plateaux bureaux allant de 268 m² à 440 m²

Les Jardins d’Anfa se veut être un véritable lieu de vie et de travail pour les Casablancais ! Les travaux de ce projet avant-gardiste ont démarré en Janvier 2021, sont actuellement avancés à et sa livraison est prévue pour le 1er trimestre 2023.

Les Promoteurs :

A propos de VALORIS PROPERTY :

Valoris Property est une filiale de Valoris Group qui est une banque d’affaires indépendante de premier plan proposant une large gamme de services financiers spécialisés à travers ses différentes filiales : gestion d’OPCVM (Valoris Management), gestion d’OPCI (Morocco Real Estate Management), gestion sous mandat (Valoris Finance), intermédiation boursière (Valoris Securities), private equity (Valoris Capital), conseil en opération de haut de bilan (Valoris Corporate Finance).

Valoris Property est une société de gestion spécialisée dans le développement et la gestion de fonds d’investissement immobiliers, qui opère depuis sa date de création à Casablanca.

Valoris Property met a disposition de ses clients une équipe multidisciplinaire de spécialistes formés pour
identifier les meilleures opportunités d’investissement dans un secteur en pleine expansion.
Son expertise en immobilier et sa parfaite maîtrise des marchés financiers font de Valoris Property le
partenaire idéal pour envisager avec succès des placements immobiliers optimisés et structurés.

A propos de CAPITAL TRUST :

Capital Trust est une banque d’affaires indépendante, proposant une gamme de services financiers intégrés allant des activités de marché aux activités de conseil et d’investissement (fusions-acquisitions, financements structurés, partenariats public-privé, etc.). Forte de l’expérience de ses fondateurs et de ses équipes ainsi que de leur maîtrise de l’environnement économique marocain, Capital Trust a pour ambition de se positionner comme un acteur proposant des solutions innovantes pour accompagner ses clients institutionnels, corporate, privés grands comptes et entreprises publiques dans leurs stratégies de développement.

Le Commercialisateur :

A propos d’Injaz Solutions : Fondée en 2017, Injaz Solutions est une société spécialisée dans le conseil
et la commercialisation immobilière. Elle assure aujourd’hui la commercialisation exclusive d’une
vingtaine de projets immobiliers à travers le Royaume parmi lequel figure Les Jardins d’Anfa.

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles