Uno.ma : Le plus grand magasin monobrand Apple au Maroc ouvre ses portes à Casablanca

Uno.ma, le spécialiste du high-tech et le plus grand réseau des revendeurs agréés de la marque Apple au Maroc, annonce l’ouverture de son plus grand flagship au Maroc. Situé sur le boulevard Ghandi à proximité du centre ville et de Casablanca Finance City, ce magasin grand format dispose de 165 m² d’espace showroom.

Par

Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel.

« A travers l’inauguration de ce nouveau méga flagship, qui est le plus grand de la marque Apple au Maroc, nous voulons non seulement être encore plus proches de nos clients, mais également devenir le réflexe numéro 1 de Apple au Maroc », a déclaré El Mehdi BERHIL, CEO de Uno.ma. « A travers notre stratégie de proximité, nous cherchons avant tout à privilégier le conseil et l’écoute de nos clients, mais aussi à déployer un service après-vente de très haut niveau », a-t-il ajouté.

Le flagship propse les tous derniers modèles phares du catalogue Apple : on y retrouve les MacBook Pro 13 et 16, mais aussi la fameuse Apple Watch Series 7 et l’iPhone 13. Le flagship Uno.ma donne en outre accès à un large florilège de produits et de services informatiques hightech, ainsi qu’à une multitude d’accessoires relevant aussi bien de la marque Apple que d’autres labels tels que JBL, Bose ou encore Beats… Les produits exposés sont entièrement mis à la disposition des clients pour des tests. Une équipe Uno.ma qualifiée, parfaitement formée aux dernières technologies et nouveautés dans le domaine de la téléphonie et de l’informatique, sera présente pour conseiller les clients et les décider dans leur choix.

Il convient de rappeler que Uno.ma dispose déjà de huit magasins au sein de quatre villes différentes du Royaume (Rabat, Tanger, Agadir et Casablanca). La marque ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’elle entend consolider son maillage territorial à travers deux nouvelles ouvertures prévues prochainement à Fès et à Marrakech.

article suivant

Réforme de l’éducation : qu’est-ce qui fait courir les professeurs ?