Tanger Med Zones lance un outlet à Cabo Negro

Tanger Med Zones (TMZ), aménageur-développeur, filiale du groupe Tanger Med, a annoncé le lancement d’un projet d’outlet entre Tétouan et M’diq, au niveau de Cabo Negro.

Par

Le port de Tanger-Med. Crédit: DR

Dans le cadre de son métier d’aménageur-développeur, TMZ a démarré l’aménagement de la nouvelle zone commerciale située entre Tétouan et M’diq au niveau de Cabo Negro, d’une superficie de 70 hectares, indique un communiqué de TMZ, précisant que la première tranche de 30 hectares sera livrée en avril 2022.

La première installation de la zone est celle du géant de l’ameublement et de la décoration Ikea, sur une superficie de plus de 3 hectares avec 19.000 m² couverts, dont la construction a déjà démarré, avec une ouverture prévue pour l’été 2022.

à lire aussi

L’espace central de la nouvelle zone commerciale a été affecté à un projet d’outlet sur une superficie de 10 hectares, extensible à 20 hectares, dédié au commerce grand public. À l’instar des grands outlets internationaux, ce projet permettra une nouvelle expérience de shopping au nord du royaume, avec l’installation d’enseignes internationales d’habillement et accessoires.

Les installations comprendront également des espaces de loisirs, aires de jeux, de restauration, etc., fait savoir la même source, notant que ce projet a pour objectif également de soutenir l’activité touristique, à travers la création d’une destination shopping et loisirs, à même de lisser la saisonnalité et de compléter la vocation balnéaire de la région.

Un appel à manifestation d’intérêt public sera lancé le 29 novembre pour sélectionner un investisseur/opérateur spécialisé, disposant des compétences et du savoir-faire requis pour le développement, la promotion et la gestion des projets outlets.

Tanger Med Zones a développé et aménagé près de 2000 hectares, comprenant 6 zones d’activités dédiées à l’industrie, à la logistique et aux services. Elle compte plus de 1100 entreprises et près de 90.000 emplois.

(avec MAP)

article suivant

Dernière minute, réorganisation, blocage… Bis repetita pour les Marocains résidant à l’étranger