Ikea s’apprête à ouvrir son deuxième grand magasin au Maroc à Tétouan

Le géant du mobilier et de la décoration Ikea a annoncé, le 7 juin, l’ouverture prochaine de son deuxième grand magasin au Maroc. Il sera situé à Tétouan, au sein de la zone commerciale développée par l’aménageur-développeur Tanger Med Zones.

Par

Yassine Toumi/TELQUEL

La mise en place de ce nouveau magasin représente un investissement de près de 400 millions de dirhams, qui ne manquera pas de dynamiser davantage l’économie de la région nord du Maroc”, a indiqué Ikea dans un communiqué.

Cette ouverture, prévue pour juin 2022, s’inscrit dans la continuité du plan de développement de la marque ces cinq dernières années. En plus du grand magasin de Zenata lancé en 2016, la marque a lancé trois Ikea pop-ups, dont un au nord, ainsi que le nouveau format de magasin au Morocco Mall de Casablanca et le site de e-commerce, relève la même source.

500 emplois directs

Situé au sein de la zone commerciale développée par Tanger Med Zones, ce nouveau magasin permettra la création de 500 emplois directs et 1000 emplois indirects dans la région.

D’une superficie de 16.100 m2, le magasin comprendra un showroom de 3700 m2, un market hall de 3450 m2 et un restaurant avec terrasse pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes. Un espace d’exposition extérieur, sous forme de verrière sur 500 m2, abritera la gamme de mobilier d’extérieur tout au long de l’année.

Dans son communiqué, Ikea met en avant la démarche environnementale de ce magasin, à travers l’adoption de différents systèmes visant la réduction de l’empreinte carbone et l’optimisation de ses besoins en énergie, notamment via l’utilisation d’un éclairage à base de LED, des systèmes de collecte des eaux de pluie et des zones de recyclage dédiées.

La zone commerciale dans laquelle se trouvera ce nouveau magasin se situe sur la route entre Tétouan et Mdiq, à proximité de Cabo Negro. Elle a pour vocation de donner à la région son attractivité au niveau commercial et adresser la demande particulière des estivants. Elle sera développée sur une première tranche de 30 hectares et comportera des activités commerciales, de restauration et un projet d’outlet.

(avec MAP)

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé