Khadija El Amrani : “Ce pass vaccinal est illégal sur tous les plans”

Smyet bak ?

Abdelilah El Amrani.

Smyet mok ?

Asmaa Laraki Hossini.

Nimirou d’la carte ?

BE749174. Je n’ai pas de problème à le donner. Pour être militante, il faut être transparente.

Vaccinée ?

Non. Mon dossier médical est clair, je ne peux pas être vaccinée. Malgré cela, on n’a pas voulu me remettre mon attestation de dérogation à la vaccination quand je me suis rendue dans l’un des centres censés la délivrer. Les gens y sont traités comme “zbel”. On m’a expliqué qu’on ne délivrait plus ce type de document. Donc, je ne peux plus accéder aux espaces publics.

Vous avez été l’une des premières à signer, aux côtés du polémiste Rachid Achachi et des politiciens Nabil Benabdellah et Nabila Mounib, une pétition contre l’obligation du pass vaccinal sans débat national. Pourquoi ?

C’est une restriction énorme des libertés, notamment celles de circuler, de disposer de son corps, de faire de sa santé sa priorité, etc. Quand un chaouch m’interdit d’accéder à un restaurant ou à l’école de ma fille,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés