PLF 2022 : à quand l’équité fiscale ?

Très attendu pour relancer la machine économique et asseoir le Nouveau modèle de développement, le PLF 2022 n’a pas fait que des heureux. Les fiscalistes regrettent avant tout l’absence de l’équité fiscale, pourtant promise lors des dernières Assises fiscales.

Par

En 2019, les Assises de la fiscalité avaient pour thème central l’équité fiscale. Le gouvernement a préféré donner la priorité à son programme, d’où elle est absente. Crédit: TNIOUNI

Premier exercice du nouveau gouvernement, le Projet de Loi de Finances 2022, examiné en Conseil de gouvernement le 18 octobre, intervient dans un contexte de reprise économique qui permet d’envisager un rétablissement progressif des finances publiques et une redynamisation de l’économie nationale. Tablant sur un taux de croissance du PIB à 3,2% et un déficit budgétaire de 5,9%, le nouveau projet de loi devrait asseoir les recommandations du Nouveau modèle de développement et permettre la mise en œuvre d’un programme gouvernemental qui veut “institutionnaliser la justice sociale”. Mais qu’en est-il de la justice fiscale ? Depuis la publication du PLF 2022 pour l’année à venir, nombreux sont ceux qui,  à la découverte des mesures fiscales proposées, n’ont pas trouvé leur compte. Alors que le projet devait traduire les dispositifs de la loi-cadre portant réforme fiscale, les fiscalistes regrettent encore une fois…

article suivant

Pour son premier grand oral face aux députés, Akhannouch assume des réformes “injustes” mais “essentielles”