Mine de Zgounder: objectifs annuels revus à la hausse pour Aya Gold

Les prévisions argentifères de la mine de Zgounder s'en trouvent revues à la hausse. Alors qu'elle tablait sur une production annuelle de 1,2 million d'onces d'argent en 2021, les prévisions à la fin de l'année devraient dépasser les attentes, dopées par le triplement de l'extraction du métal blanc lors du troisième trimestre.

Par

La mine de Zgounder. Crédit: Aya Gold & Silver

La production a dépassé les prévisions. Au premier trimestre 2020, la  production d’argent sur la mine d’argent de Zgounder se portait à 113.655 onces d’argent. Avec l’extraction de 338.624 onces d’argent pendant le 3è trimestre 2021,  Aya Gold & Silver annonce avoir triplé sa production, soit une hausse de 198%, selon un communiqué de la minière canadienne.

« Malgré les mois chauds de l’été, nous avons intensifié les activités de développement de projets d’immobilisations afin de moderniser davantage nos installations minières et d’atteindre des efficacités opérationnelles supplémentaires« , précise Benoit Lasalle, le PDG d’Aya Gold & Silver. Ce dernier fait référence aux travaux de remise à neuf à l’usine de cyanuration mais aussi au niveau de son usine de flottaison dont les activités ont quelque peu ralenties par la canicule observée pendant l’été.

100 millions d’onces à la fin 2021

Toujours selon le PDG de la minière canadienne, les prévisions de production de la mine de Zgounder devraient atteindre 1,5 million d’onces d’argent d’ici la fin de l’année. C’est une hausse de 29% par rapport aux prévisions initiales de 2021. Aya Gold & Silver tablait en effet sur une prévision de 1,2 million d’onces d’argent pour la fin de l’année. Une augmentation que Benoît Lasalle attribue aux performances opérationnelles et à une efficacité améliorée dans l’exécution des opérations d’extraction.

Pour rappel, la société canadienne avait pu lever un peu plus de 55 millions de dollars américains en septembre dernier. Après le lancement d’une étude de faisabilité, cette levée de fonds était principalement destinée à l’agrandissement de la mine de Zgounder, la deuxième plus grande du pays. Sur les prévisions de production de cette mine qu’elle exploite depuis 2012, Aya Gold & Silver table d’ailleurs sur une production de 100 millions d’onces d’argent d’ici la fin 2021.

L’introduction de l’autorisation d’exploration de grandes superficies et l’octroi de licences d’exploitation sur une plus grande durée représentent un des volets du Plan minier adopté en 2015. A ce titre, Aya Gold & Silver a décroché en juin dernier, sept nouvelles licences d’exploration à Zgounder (Agadir) et Azegour (Marrakech), des zones connues pour leurs réserves d’or, d’argent et de cuivre.

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles