Discours royal : les directives et les chiffres de Mohammed VI

Souveraineté, gestion de la crise du Covid et Nouveau modèle de développement… le discours très économique du roi à l’occasion de l’ouverture du parlement fait office 
de feuille de route pour Aziz Akhannouch et son gouvernement.

Par

Mohammed VI rappelle que le NMD “n’est pas un plan de mesures figé au sens conventionnel du terme”, mais “un cadre général propice à l’action”. Crédit: MAP

Mohammed VI a présidé l’ouverture de la première session parlementaire de cette nouvelle législature 2021-2026, vendredi 8 octobre. Un rendez-vous traditionnel marqué cette année par le renouvellement de tous les conseils élus. Sept élections distinctes ont eu lieu entre juin et octobre.

“Ce qui (Nous) importe, ce n’est pas que telle formation ou telle autre remporte les élections. Nous accordons en effet un intérêt équivalent à tous les partis”

Mohammed VI
“Elles se sont déroulées dans un climat positif et ont été marquées par une large participation, notamment dans nos provinces du Sud”, a souligné le roi. Au-dessus des considérations partisanes, il a commencé par déclarer sa neutralité vis-à-vis des différents partis en lice : “Ce qui (Nous) importe, ce n’est pas que telle formation ou telle autre remporte les élections. Nous accordons en effet un intérêt équivalent à tous les partis”.

à lire aussi

article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc