Mehdi Bensaid, du sang neuf à la Jeunesse, la Culture et la Communication

L’ancien président de la Commission des affaires étrangères au Parlement, Mehdi Bensaid (PAM), âgé de seulement 37 ans, a été nommé ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

Par

Mehdi Bensaid est l’un des plus jeunes membres du gouvernement, si ce n’est le benjamin. Crédit: Mehdi Bensaid / Facebook

En avril dernier, TelQuel interrogeait Mehdi Bensaid sur ses ambitions ministérielles : “Ce n’est pas à moi de le penser, je ne me rase pas le visage chaque matin en y pensant. Ce n’est pas ma priorité”, répondait-il alors. Moins d’un an plus tard, cette figure emblématique du PAM est nommée ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

PAM-PAM boy

À seulement vingt-quatre ans, en 2008, il s’engageait auprès du parti du Tracteur. C’est là qu’il bâtira sa carrière. Dans la foulée, il devient l’un des premiers députés du parti en 2011, et parvient à se hisser à la présidence de la prestigieuse Commission des affaires étrangères au sein du Parlement.

à lire aussi

Au lendemain des résultats des scrutins du 8 septembre, il remporte haut la main un siège dans la circonscription très disputée de Rabat-Océan, là où le chef du gouvernement sortant ou encore le chef du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont échoué.

Engagé et accessible, orateur né entièrement convaincu par le projet socio-démocrate du PAM, il succède à Othmane El Ferdaous (UC) à la tête du ministèrre. À 37 ans, Mehdi Bensaid est l’un des plus jeunes membres du gouvernement, si ce n’est le benjamin.

Pour faire de la politique, il faut aimer la population, déclarait-il dans nos colonnes. Un mot d’ordre pour son futur mandat ?

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité