Le trio de la coalition RNI-PAM-Istiqlal arrive en tête des élections de la Chambre des conseillers

Le RNI, le PAM et l’Istiqlal sont arrivés en tête des élections à la Chambre des conseillers. Le PJD se contentera de trois sièges.

Par

La Chambre des conseillers. Crédit: MAP

En arrivant en tête des élections des membres de la Chambre des conseillers, ultime étape du processus électoral de 2021, les partis de la nouvelle majorité gouvernementale, composée du Rassemblement national des indépendants (RNI), du Parti authenticité et modernité (PAM) et du Parti de l’Istiqlal (PI) ont confirmé leur domination du paysage politique national.

à lire aussi

À l’image de l’élection des membres de la Chambre des représentants, largement remportée par le même trio avec 270 sièges, le RNI, le PAM et le PI ont raflé 63 sièges à la deuxième Chambre, s’offrant ainsi la majorité dans les deux Chambres du Parlement, sachant que la même coalition avait également remporté les élections des Chambres professionnelles et des collectivités territoriales.

Efficacité dans la prise de décision

Les résultats enregistrés par ces trois formations politiques lors du scrutin relatif à la Chambre des Conseillers sont de nature à garantir davantage d’efficacité et d’efficience dans la prise de décisions, à renforcer la coordination entre les pouvoirs exécutif et législatif et à assurer la mise en œuvre optimale du programme gouvernemental.

D’ailleurs, les leaders du RNI, du PAM et du PI avaient souligné, lors de l’annonce de la nouvelle majorité gouvernementale, la nécessité de renforcer la coordination entre les composantes du gouvernement sur le plan sectoriel, ainsi qu’au niveau des représentations des partis alliés à l’échelle régionale et locale.

Cette étroite coordination, avaient-ils affirmé, conduira à l’élaboration d’un programme gouvernemental de réforme inclusif, qui prend en compte les engagements annoncés dans les programmes électoraux et qui contribue à restaurer la confiance des citoyens dans les institutions.

Pour rappel, la Chambre des conseillers est composée de 120 membres. 72 d’entre eux représentent les collectivités territoriales et sont élus au niveau des régions, 20 membres sont élus dans chaque région par un seul collège électoral composé de l’ensemble des élus des Chambres professionnelles dans la région concernée, 8 membres représentant les organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives, outre 20 membres élus au niveau national par un collège électoral composé des représentants des salariés.

(avec MAP)

article suivant

Funérailles : limitation du nombre de présents à dix personnes