Nouveau report de l'audience du ressortissant ouïgour détenu au Maroc, concerné par une procédure d’extradition

À l'instar des précédentes, la quatrième audience concernant la procédure d’extradition d’Idris Hasan (ou Yidiresi Aishan) a débouché sur un report. La prochaine audience est attendue pour le 27 octobre.

Par

Incarcéré au Maroc depuis le 20 juillet 2021, Idriss Hasan est un ingénieur ouïghour de 33 ans. Crédit: DR

En détention depuis la mi-juillet, Idris Hasan attend toujours que la justice marocaine statue sur son sort. Ce mercredi 22 septembre, la Cour de cassation de Rabat a de nouveau annoncé un report d’audience, pour la quatrième fois, concernant ce ressortissant chinois d’origine ouïgoure, menacé par une procédure d’extradition à la demande de la Chine. La cinquième audience est attendue pour le 27 octobre.  À l’instar des précédentes sessions, la Cour a motivé cette décision par une nécessité de temps afin d’examiner davantage le dossier. “Malgré le retrait de la notice rouge par Interpol, la Cour n’a pas encore pu définir si mon client faisait l’objet d’autres recherches internationales”, nous confie, au sortir de l’audience, maître Miloud Kandil, l’avocat d’Idris Hasan. C’est que la situation autour de ce ressortissant chinois est confuse depuis plusieurs mois. Cet ingénieur informatique, âgé de 33 ans et père de trois enfants, a été appréhendé, le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés