Mohamed Benhamou : “L’Afrique est en train de sombrer dans la malédiction des milices privées étrangères”

Le politologue et président du Centre marocain des études stratégiques Mohamed Benhamou décrypte les enjeux politiques et géopolitiques des événements récents survenus au Mali, lors desquels deux convoyeurs commerciaux marocains ont été tués dans une embuscade.

Par

DR

Le 11 septembre, un convoi de routiers marocains est attaqué par des individus non identifiés dans la région de Kayes, au Mali. Bilan : deux morts et un blessé. Un assaut dont le mode opératoire interroge — rien n’a été volé, ce qui exclut a priori les coupeurs de route, mais les armes utilisées ne sont pas celles habituelles des groupes jihadistes —, et qui réveille des inquiétudes quant à la sécurité des convoyeurs marocains dans une région déjà minée par le terrorisme et les conflits. Décryptage des enjeux avec Mohamed Benhamou, politologue et président du Centre marocain des études stratégiques.

TelQuel : Le Maroc doit-il craindre pour la sécurité de ses routes avec les pays subsahariens, et notamment le Mali?  

Mohamed Benhamou : Depuis l’affaire Guerguerat, et depuis que le Maroc a confirmé à…

article suivant

[VIDÉO] Ouadih Dada passe “Au Tablier !” avec TelQuel