Élections : le RNI répond à Abdellatif Ouahbi en l’accusant de vouloir entraver le bon déroulé des élections

Dans un communiqué publié ce 3 septembre, le Rassemblement national des indépendants réagit aux multiples attaques qui lui sont adressées, et pointe du doigt le chef du PAM, Abdellatif Ouahbi.

Par

Aziz Akhannouch et Abdellatif Ouahbi. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) sort de son silence. Dans un communiqué publié sur son site web ce vendredi 3 septembre, le parti de la colombe dit “désapprouver les déclarations médiatiques dangereuses émises par M. Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM) contre le parti, qui ont pour objectif de perturber le bon déroulement de la campagne électorale du RNI”.

Le parti dirigé par Aziz Akhannouch dit également “comprendre l’état de confusion et panique dans lequel se trouve M. Ouahbi vis-à-vis de la position bien établie du RNI auprès de larges catégories de citoyens, résultat naturel de la présence du parti sur le terrain ces dernières années, sans attendre les dates électorales”.

à lire aussi

La gravité des accusations portées contre le parti, poursuit le communiqué, va au-delà de l’atteinte à son image auprès des citoyens, mais affecte également “le citoyen marocain dans sa dignité, en exerçant une tutelle fictive sur lui, au service de calculs politiques empreints d’un étroit égoïsme partisan”, martèle la même source.

Utilisation massive de l’argent

Pour rappel, Abdellatif Ouahbi accuse, depuis quelques jours, le RNI de fausser la campagne électorale avec l’utilisation massive de l’argent. Dans des rencontres tenues notamment à Bin El Ouidane et à Berkane, le leader du parti du tracteur estime que “certains tentent de transformer l’article 47 de la Constitution en un article commercial, sujet des transactions financières et commerciales, ce qui remet en question le fondement de la démocratie”.

L’article 47 de la Constitution dispose que le chef du gouvernement est choisi au sein de la formation qui arrive en tête des législatives.

Abdellatif Ouahbi a réitéré ses propos ce jeudi 2 septembre, en déclarant à l’AFP que “le PAM accuse le Rassemblement national des indépendants d’inonder la scène politique avec de l’argent”.

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité