Maroc-Algérie : les 7 épisodes qui ont précipité la rupture

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé, le 24 août, la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc. Une décision “injustifiée” pour Rabat, qui fait pourtant suite à une montée crescendo des tensions de part et d’autre de la frontière depuis le début de l’année.

Par

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita et son homologue algérien, Ramtane Lamamra.

Rien ne va plus entre les deux pays voisins et rivaux. Ce mardi 24 août, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, en raison d’“actions hostiles” prétendument perpétrées par le royaume. Une décision lourde de conséquences et qui vient couronner une longue séquence mouvementée entre le Maroc et l’Algérie.

Plus qu’un symbole, la date n’est en rien anodine : il y a vingt-sept ans, un certain 24 août 1994, avait lieu le meurtrier attentat de l’hôtel Atlas-Asni de Marrakech. Deux touristes espagnols avaient laissé la vie dans cette attaque où…

article suivant

Premiers téléviseurs à intelligence cognitive au monde - Les téléviseurs Sony BRAVIA XR sont désormais disponibles au Maroc