Covid-19 : le pic attendu “dans les tout prochains jours” selon le ministère de la Santé

L’ensemble des indicateurs épidémiologiques confirme l’entrée du Maroc dans la phase de transmission communautaire depuis cinq à six semaines, avec un pic attendu “dans les tout prochains jours”, a indiqué, ce 3 août, le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel sur l’évolution de la situation sanitaire.

Par

Les laboratoires seront soumis à des contrôles du ministère de la Santé. Crédit: Alain Jocard / AFP

Le Maroc se trouve “dans une phase progressive de la courbe épidémiologique qui pourrait atteindre le pic dans les tout prochains jours”, a fait savoir le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, au cours de la présentation du bilan qui fait état d’une augmentation des contaminations dans toutes les régions.

Les nouveaux cas ont progressé de 133 % durant la période allant du 20 juillet au 2 août, au cours de laquelle on a enregistré à deux reprises des bilans quotidiens records frôlant la barre des 10.000 cas, a-t-il détaillé.

Taux de reproduction deux fois supérieur à l’objectif

Le taux de reproduction du virus s’est aggravé pour la sixième semaine consécutive, s’établissant à 1,47, un taux deux fois supérieur à l’objectif fixé par le Plan national de veille et de riposte à l’infection par le coronavirus, qui est de 0,7.

De même, le taux de positivité est passé de 10,7 % à 20,38 % durant cette période. Le taux le plus élevé a été signalé dans la région Guelmim-Oued Noun (39 %) et le plus bas à Fès-Meknès (4 %).

Les cas positifs enregistrés jusqu’au 2 août se sont élevés à 633.923, soit un taux d’incidence cumulée de 1739 pour 100.000 habitants, alors que le nombre de décès s’est établi à 9885 cas, soit un taux de létalité de 1,6 %, contre un taux mondial de 2,1 %.

Les cas actifs ont également connu une augmentation inquiétante, passant de 15.253 à 54.586 le lundi 2 août 2021 (+257 %). Les nouveaux cas critiques en soins intensifs ont suivi la même tendance haussière, s’élevant à 860 cas contre 413 il y a deux semaines (+108 %).

Le nombre de tests hebdomadaires continue d’enregistrer une hausse significative, passant de 140.000 à plus de 250.000 la dernière semaine, soit une moyenne quotidienne de 35.000. De ce fait, le Maroc a franchi la barre des 7 millions de tests effectués.

Le nombre de patients intubés et de décès a progressé, respectivement de 22 % et de 75 %, durant les deux dernières semaines, a poursuivi M. Bellefquih, qui a exhorté les citoyens à bien se préparer pour faire face à cette situation, éviter de nouvelles pertes humaines et “mettre le système de Santé à l’abri d’une épreuve dont on ignore l’issue”.

Le ministère appelle, par conséquent, à davantage de responsabilité et de citoyenneté, au strict respect des mesures de prévention et à une participation active dans la campagne nationale de vaccination, a-t-il lancé.

(avec MAP)

article suivant

4 expos photographiques de taille prévues au MMVI à Rabat