Défenseur des familles royales, expert en diffamation : qui est Olivier Baratelli, l’avocat du Maroc dans l’affaire Pegasus ?

Le Maroc a fait appel à un ténor du barreau français pour attaquer en diffamation Amnesty International et Forbidden Stories, qui accusent le royaume d’avoir espionné des milliers de personnes, dont des journalistes et responsables politiques, via le logiciel israélien Pegasus.

Par

L'avocat français Olivier Baratelli pose lors d'une séance photo à Paris, le 29 mars 2021. Crédit: Martin Bureau / AFP

Ubuesque”. C’est ainsi que l’avocat français Olivier Baratelli, chargé de défendre le Maroc dans l’affaire dite “Pegasus”, a qualifié jeudi 22 juillet au soir sur la chaîne d’information BFMTV l’accusation d’espionnage dont le royaume fait l’objet suite aux révélations faites cette semaine par les organisations Amnesty International et Forbidden Stories, en partenariat avec dix-sept médias internationaux. Mandaté par le Maroc et son ambassadeur en France, Chakib Benmoussa, pour apporter une réponse judiciaire claire, limpide, directe et efficace pour contrecarrer ces rumeurs qui sont naturellement totalement infondées”, selon ses propos, l’avocat a rappelé que le royaume nie catégoriquement les accusations dont il fait l’objet” et que NSO Group, la société israélienne qui aurait fourni le logiciel d’espionnage Pegasus à plusieurs gouvernements, n’a jamais eu de liens contractuels ou commerciaux” avec le Maroc.

à lire aussi

Deux procédures pénales ont ainsi été diligentées par le Maroc contre ceux…
article suivant

L'icône James Bond cherche un repreneur