Covid-19 : comment gérer l'Aïd El Adha avec la montée des contaminations ?

Les Marocains s’apprêtent à célébrer le deuxième Aïd El Adha dans un contexte de pandémie. L’année dernière, une explosion des cas de contamination au Covid-19 a été constatée quelques jours après la fête, suscitant une vague d’indignation, notamment chez les scientifiques. Ces derniers appellent cette année à tirer les leçons du passé et à sensibiliser la population sur l’importance des gestes barrières.

Par

Jamal Hafid, président de la Société marocaine d’immunologie : “Les masques, la distanciation physique et le lavage régulier des mains doivent redevenir systématiques”

Jamal HafidCrédit: DR
“Je préconise que la population revienne aux mesures de prévention. Vous l’avez constaté, il y a un relâchement. Le nombre de cas a augmenté également à cause d’autres facteurs, puisque le Maroc n’est pas un pays isolé. Pour l’Aïd El Adha, le risque est réel. Si la population respecte les mesures barrières, nous pourrons passer une fête moins désagréable que l’année dernière. Si j’étais alors catégoriquement contre le maintien de la fête, cette année, la situation est différente, car une frange de…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés