Amal El Fallah Seghrouchni : “Pour une stratégie nationale de l’IA au Maroc”

Pour Amal El Fallah Seghrouchni, spécialiste mondiale en Intelligence artificielle et fondatrice du centre international AI Movement à l’UM6P, Il est important aujourd’hui de mettre en place une stratégie cohérente et ambitieuse qui organise l’adoption 
de l’IA à l’échelle nationale.

Par

“Le triptyque IA, objets connectés et robotique permettrait la collecte des données utiles pour prédire, simuler et améliorer la sécurité, assurer le suivi écologique et appréhender des tâches difficiles”, souligne Amal El Fallah Seghrouchni. Crédit: DR

Doit-on encore présenter l’IA ?

Amal El Fallah SeghrouchniCrédit: DR
Cette science capable de reproduire les processus cognitifs humains développe des comportements proches des nôtres en cultivant des capacités cognitives de haut niveau, comme celles de percevoir le monde, de communiquer avec autrui, de prédire le futur immédiat ou lointain, d’élaborer un plan pour atteindre un objectif donné ou un but intrinsèque, d’expliquer un phénomène rare ou une situation complexe, de manifester des émotions et de l’empathie, d’apprendre, de s’adapter, de raisonner et de prendre des décisions autonomes même sous incertitude. Artificiel versus naturel, quelles fonctionnalités ?  Si la lumière naturelle éclaire, la lumière artificielle éclaire tout aussi bien, voire mieux dans certaines situations. Les performances de l’IA ne sont plus à vanter. L’IA a battu les champions du monde dans des jeux sophistiqués…
article suivant

Qui de Nizar Baraka ou de Chakib Benmoussa assurera le suivi du nouveau modèle de développement ?